Des affrontements ont éclaté dimanche entre les manifestants musulmans et les forces de police israéliennes sur le site sacré du mont du Temple à Jérusalem, en pleine période de tensions religieuses autour du confluent des jours saints entre juifs et musulmans.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au moins 14 fidÚles musulmans ont été blessés dans les affrontements, selon la Croix-Rouge. Au moins quatre officiers ont également été légÚrement blessés, a précisé la police.

Le dimanche marque le dĂ©but de l’AĂŻd al-Adha, fĂȘte islamique commĂ©morant la fin du pĂšlerinage annuel du hadj Ă  La Mecque, et du jour du jeĂ»ne juif de Tisha B’Av, lorsque les Juifs pleurent la destruction des temples et autres dĂ©sastres de l’histoire juive.

AprĂšs une Ă©valuation de la sĂ©curitĂ©, la police a dĂ©clarĂ© que les non-musulmans seraient empĂȘchĂ©s d’entrer sur le mont du Temple, oĂč des dizaines de milliers de fidĂšles musulmans Ă©taient arrivĂ©s dans la matinĂ©e. Des centaines de Juifs s’Ă©taient rassemblĂ©s aux portes du site saint dimanche matin, attendant l’ouverture des portes.

Selon la police, des fidÚles musulmans ont commencé à émeuter et à faire des «appels terroristes» sur le mont du Temple dimanche matin.

En rĂ©ponse, la police a tirĂ© des gaz lacrymogĂšnes, des balles en caoutchouc et d’autres armes anti-Ă©meutes sur les manifestants.

La police a dĂ©clarĂ© que les policiers « travaillaient pour sĂ©parer les Ă©meutiers afin de rĂ©tablir l’ordre public ».

La violence s’est rĂ©pandue dans les environs et plusieurs hommes ont attaquĂ© une voiture conduite par un Juif dans un quartier arabe voisin de la vieille ville, avant qu’un policier ne les ait chassĂ©s en tirant en l’air. Deux suspects ont ensuite Ă©tĂ© apprĂ©hendĂ©s, a annoncĂ© la police.

La police s’est dĂ©ployĂ©e avec des forces supplĂ©mentaires Ă  JĂ©rusalem pour faire face aux actes de violence toute la journĂ©e.

La fermeture du site sacré aux visiteurs juifs à Ticha Be Av a suscité de vives critiques de la part des politiciens de droite.

Les politiciens de droite ont accusĂ© le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’avoir agi de la sorte, le parti de la droite Uni a dit que la dĂ©cision est « scandaleuse » et lui demandant de renverser l’interdiction.

Une source du bureau du Premier ministre a rĂ©futé  la fermeture du temple, en prĂ©cisant que l’autorisation d’entrer au Mont du Temple Ă©tait dĂ©terminĂ©e en fonction des Ă©valuations de la situation par la police.

Mais Ă  l’issue d’une Ă©valuation de la situation du commandant du district de JĂ©rusalem, Doron Yadid, un officier de police a dĂ©cidĂ© d’autoriser les visites sur le Mont du Temple ce dimanche.

Mais actuellement, le prédicateur de la mosquée al-Aqsa appelle les fidÚles à rester sur le Mont du Temple et à ne pas partir et à faire face aux « colons « qui se rassemblent maintenant en grand nombre.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.