đź”´ Allemagne : Un couple d’islamistes prĂ©parait une attaque Ă  base de ricin pouvant causer la mort Ă  des milliers de personnes 

Le couple a été traduit en justice à Düsseldorf pour tentative de terrorisme en utilisant des armes biologiques.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Yasmin Hammami et son mari, Sief-Alla, ont été arrêtés il y a exactement un an à Cologne. Et avec le temps : leur atrocité soigneusement planifiée était sur le point de se réaliser et pourrait coûter la vie à des dizaines de personnes.

Comme le dit l’Ă©dition allemande         d’Express, Yasmin, 13 ans, a rencontrĂ© son futur mari sur Facebook en 2015. La fille nĂ©e en Allemagne parlait Ă  peine l’arabe et le Sief-Allah tunisien ne connaissait que l’arabe. Cela ne les a cependant pas empĂŞchĂ©s de se rencontrer en Tunisie et de se marier. Le jeune arabe s’est installĂ© en Allemagne après avoir reçu un visa basĂ© sur la loi sur le regroupement familial.

Le couple est rapidement devenu la voie du fanatisme islamiste. Sief Allah souhaitait faire la guerre en Syrie du cĂ´tĂ© de « l’Etat islamique ». En 2017, il s’est rendu en Turquie. Sa femme lui a envoyĂ© de l’argent, mais quelque chose s’est mal passĂ© lĂ -bas et il est revenu.

Le couple islamiste déçu a dĂ©cidĂ© d’agir en Allemagne. Sur Internet, ils ont trouvĂ© des instructions pour fabriquer une bombe. En quelques mois, ils ont pu rassembler tout ce qui Ă©tait nĂ©cessaire – explosifs (ils se sont rendus en Pologne), boules de mĂ©tal, remplissage avec 3150 fèves de ricin contenant de la ricine, une substance extrĂŞmement toxique.

Publicité 

Sief-Allah a achetĂ© un moulin Ă  cafĂ© et un mortier pour extraire les substances toxiques des grains. Au moment de son arrestation, il avait dĂ©jĂ  presque 100 grammes de cette substance. Pour tester l’efficacitĂ© de la « bombe biologique », le couple a achetĂ© un chien.

Ils ont installĂ© un laboratoire dans un appartement, alors qu’ils vivaient eux-mĂŞmes dans un autre. Sieff-Allah a avouĂ©, dans un forum de discussion avec des terroristes syriens, qu’il allait faire exploser une bombe toxique dans un endroit bondĂ©.

Cependant, les relations entre les Ă©poux ne se sont pas bien dĂ©roulĂ©es. En janvier dernier, Yasmin s’est plainte Ă  la police que son mari la battait. Ils ont commencĂ© Ă  l’observer, depuis la Tunisie, et les services secrets ont confirmĂ© les relations de Seif-Allah avec les islamistes.

Mais ce n’est qu’après que les États-Unis eurent reçu des informations indiquant qu’il achetait des produits suspects sur Amazon, qu’il devint clair pour les services de sĂ©curitĂ© allemands que les prĂ©paratifs de l’attaque Ă©taient en cours.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦