Selon le site Haaretz, le rabbi de Belz a refusĂ© d’Ă©vacuer vers Hadassah Ein Kerem, malgrĂ© son Ă©tat grave, et un mĂ©decin et des membres du personnel qui l’ont soignĂ© 24 heures sur 24 sont arrivĂ©s Ă  son domicile.

L’hĂ´pital Hadassah Ein Kerem a secrètement fourni un traitement mĂ©dical au Rabbi de Belz Ă  son domicile, alors que son Ă©tat de santĂ© Ă©tait sĂ©vèrement dĂ©fini, après avoir contractĂ© le virus corona.

Le journaliste de Haaretz, Aharon Rabinovich, a rĂ©vĂ©lĂ© que le traitement avait Ă©tĂ© administrĂ© il y a environ deux mois et qu’il avait Ă©tĂ© conduit par un mĂ©decin et d’autres membres du personnel mĂ©dical proches du Rabbi de 72 ans, en permanence.

Selon l’aricle, la maison du Rabbi qui ne cache pas son opposition aux règles de la distance sociale dans la communautĂ© ultra-orthodoxe – Ă©tait Ă©quipĂ©e de tout le matĂ©riel mĂ©dical nĂ©cessaire, et une pièce de sa maison est devenue une sorte de «  salle de soins intensifs  ».

Le PDG de Hadassah, le professeur Zeev Rothstein, et le directeur de l’hĂ´pital, le professeur Yoram Weiss, Ă©taient rĂ©gulièrement impliquĂ©s dans le traitement.

Selon une source proche des dĂ©tails citĂ©s dans Haaretz, le niveau de saturation en oxygène dans son sang a chutĂ© Ă  82-81 – un niveau auquel l’Ă©tat du patient est dĂ©fini comme sĂ©vère et nĂ©cessitant une respirateur.

Selon le rapport, un mĂ©decin de Hadassah, arrivĂ© chez le Rabbi, a ordonnĂ© son Ă©vacuation vers l’hĂ´pital, qui Ă©tait en prĂ©paration pour son admission. Cependant, Ă  la dernière minute, après que le site Internet Ynet eut rapportĂ© que l’hĂ´pital se prĂ©parait Ă  soigner le Rabbi, certains de ses associĂ©s ont dĂ©cidĂ© que le Rabbi serait soignĂ© Ă  son domicile.

Le professeur Rothstein et le professeur Weiss ont Ă©tĂ© informĂ©s quotidiennement du traitement mĂ©dical. « Il a reçu un traitement ‘Trump’, VIP, qu’un citoyen ordinaire ne reçoit pas », a dĂ©clarĂ© la source en dĂ©tail.

Selon la source, le Rabbi n’avait finalement pas besoin d’un respirateur mais seulement d’un gĂ©nĂ©rateur d’oxygène et de mĂ©dicaments. Selon lui, le Rabbi, qui souffre de maladies d’origine, a Ă©tĂ© Ă©troitement surveillĂ© par des mĂ©decins de l’hĂ´pital dont l’identitĂ© est gardĂ©e secrète mĂŞme Ă  ce stade.

« C’est une dĂ©cision très difficile de ne pas hospitaliser une telle personne », a dĂ©clarĂ© la source. « C’est une Ă©thique professionnelle qui frĂ´le l’abandon. »

Le PDG d’Hadassah, Zeev Rothstein, a dĂ©clarĂ© Ă  Haaretz: «C’est notre coutume Ă  Hadassah, du moins depuis que je suis ici, que chez nous, chaque personne est un ĂŞtre humain, et chacun recevra le traitement comme s’il Ă©tait notre seul patient. Cette politique fait sa part – tant Ă  l’intĂ©rieur qu’Ă  l’extĂ©rieur de l’hĂ´pital. Je pense que c’est la bonne politique pour l’hĂ´pital de faire passer l’intĂ©rĂŞt du patient avant le sien.  »

Rothstein a expliquĂ© que tant que le patient ou sa communautĂ© ne le confirme pas, l’hĂ´pital garde son intimitĂ©, « et cela est vrai pour chaque Rabbi, y compris le Rabbi de Belz », a-t-il dit.

Le Rabbi de Belz a demandĂ© Ă  ses partisans dès la première vague de la Corona de continuer avec la routine de leur vie, en assistant aux prières et aux Ă©vĂ©nements de masse Ă  l’intĂ©rieur, de manière dense et sans masque.

L'admour de Belz en visite dans la ville de ses ancêtres – chiourim

Il y a un peu plus de deux mois, le Rabbi a cĂ©lĂ©brĂ© un grand mariage de son petit-fils avec la participation de milliers de personnes Ă  l’intĂ©rieur du Beit Midrash, sans masque et sans distance sociale.

Le soir de Sim’hat Torah, un enregistrement a Ă©tĂ© publiĂ© dans les mĂ©dias dans lequel le Rabbi a Ă©tĂ© entendu demandant Ă  ses disciples de continuer la routine sans suivre les instructions. « Chaque rabbin intervient et dit des opinions et donne des conseils, et chacun tient la Torah dans sa poche », a dĂ©clarĂ© le Rabbi. «Les rabbins veulent ĂŞtre aimĂ©s par les autoritĂ©s et les autoritĂ©s veulent ĂŞtre aimĂ©es par les rabbins. Ce n’est pas la solution. Nous devons nous comporter comme nous l’avons fait jusqu’à prĂ©sent et Dieu nous aidera pour que rien ne nous arrive ».

Il convient de noter qu’un certain nombre d’adeptes de Belz, en IsraĂ«l et Ă  l’Ă©tranger, sont dĂ©jĂ  dĂ©cĂ©dĂ©s après avoir Ă©tĂ© infectĂ©s par le virus corona.

Le professeur Weiss et les associés du Rabbi ont refusé de commenter les nouvelles à Haaretz.

Nous avons lancé une chaîne officielle Telegram avec les informations les plus importantes et les articles les plus intéressants. Rejoignez le lien:  https://t.me/infoisraelnews

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils

✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, Ă  droite de votre Ă©cran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.