Un employĂ© de la police travaillant dans un service de direction du renseignement a tuĂ© cette semaine 4 policiers, l’enquĂȘte a montrĂ© que ce dernier adhĂ©rait Ă  une « vision radicale de l’islam », et que son comportement avait changĂ© et su par son entourage et que rien n’a Ă©tĂ© fait malgrĂ© ces nombreux signes d’islamisme radicale.

Dans ce contexte, le ministre Christophe Castaner sera interrogĂ© par la dĂ©lĂ©gation parlementaire au renseignement la semaine prochaine selon des sources concordantes. L’audition se dĂ©roulera Ă  huis clos.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cette commission est composée de quatre députés et quatre sénateurs :

 » Cette commission a pour mission de suivre l’activitĂ© gĂ©nĂ©rale et les moyens des services de renseignement. A cet effet, elle peut entendre le Premier ministre, les ministres concernĂ©s, le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la dĂ©fense nationale et les directeurs de ces services ». En outre, ses travaux sont couverts par le secret de la dĂ©fense nationale ». selon l’assemblĂ©e nationale.

Quelques heures aprĂšs l’attaque, Christophe Castaner avait dĂ©clarĂ© que l’assaillant « n’avait jamais prĂ©sentĂ© de difficultĂ©s comportementales » ni « le moindre signe d’alerte ».

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.