đź”´ Biden accusĂ© d’ingĂ©rences dans les Ă©lections israĂ©liennes

L’annĂ©e dernière, Israel365 News a rĂ©vĂ©lĂ© qu’en 2013, le dĂ©partement d’État amĂ©ricain avait fourni Ă  une organisation peu connue appelĂ©e OneVoice Israel et OneVoice Palestine deux subventions d’un montant de 349 276 dollars. Peu de temps après la fin de la pĂ©riode de subvention, OneVoice a commencĂ© Ă  prendre en charge V15. V15 Ă©tait une organisation de façade dont la seule mission Ă©tait d’Ă©vincer Netanyahu lors des Ă©lections israĂ©liennes de 2015. C’Ă©tait l’un des cas les plus Ă©vidents de l’intervention d’un prĂ©sident amĂ©ricain (Obama) dans les Ă©lections israĂ©liennes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

CELA SE PASSE-T-IL TOUJOURS ?
L’auteur et expert du Moyen-Orient Lee Smith a rĂ©cemment affirmĂ© que la tradition dĂ©mocrate d’ingĂ©rence Ă©lectorale en IsraĂ«l est toujours active. Dans un article rĂ©cent de Tablet Magazine, Smith affirme que le prĂ©sident amĂ©ricain Joe Biden s’ingère actuellement dans les Ă©lections israĂ©liennes (qui sont toujours en cours de dĂ©compte) «en armant fortement les Emiratis pour qu’ils se distancient publiquement de Bibi (Netanyahu)».

La semaine dernière, Al-Jazeera a rapportĂ© que les Émirats arabes unis avaient suspendu leur participation Ă  un sommet des accords d’Abraham qui devait avoir lieu entre DubaĂŻ, IsraĂ«l, les États-Unis et tous les autres signataires de l’accord. La raison de la suspension selon les rapports Ă©tait parce que le Premier ministre israĂ©lien Benjamin Netanyahu a utilisĂ© le prince hĂ©ritier des Émirats arabes unis Sheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan (MBZ) comme un «accessoire Ă©lectoral» et que MBZ est «indigné» par ce qu’il considère comme accord de normalisation avec IsraĂ«l dans le cadre de sa campagne Ă©lectorale ».

Mais Lee affirme que le prince hĂ©ritier ne se soucie pas vraiment de la façon dont il est dĂ©crit lors des Ă©lections israĂ©liennes et que l’administration Biden l’a fait pression pour qu’il suspende le sommet en utilisant le comportement de Netanyahu comme excuse pour lui donner une mauvaise image juste avant le jour des Ă©lections Ă  JĂ©rusalem. Lee ajoute que son affirmation est  » Ă©tayĂ©e par des reportages israĂ©liens, la source du bouleversement n’est pas Ă  Abu Dhabi mais Ă  Washington ».

UNE HISTOIRE OÙ LES DÉMOCRATES SE MÊLENT DES ÉLECTIONS ISRAÉLIENNES
NGO-Monitor a rapportĂ© qu’en juillet 2016, le Sous-comitĂ© permanent du SĂ©nat amĂ©ricain sur les enquĂŞtes a publiĂ© un rapport dĂ©taillant l’utilisation des ressources dĂ©veloppĂ©es avec un financement du DĂ©partement d’État pour faire avancer la campagne V-15. Le sous-comitĂ© a conclu que One Voice n’avait pas utilisĂ© directement les fonds amĂ©ricains pour sa campagne Ă©lectorale ni violĂ© son accord avec le gouvernement amĂ©ricain. Cependant, il a vivement critiquĂ© le dĂ©partement d’État pour ne pas avoir correctement Ă©valuĂ© One Voice avant l’approbation de la subvention et pour avoir surveillĂ© l’organisation au cours du projet. Le dĂ©partement d’État « n’a pas rĂ©ussi Ă  se prĂ©munir adĂ©quatement contre le risque que OneVoice utilise des ressources financĂ©es par le gouvernement Ă  des fins politiques… [d] en particulier l’activitĂ© politique prĂ©cĂ©dente de OneVoice lors des Ă©lections israĂ©liennes de 2013».

Publicité 

Mais mĂŞme avant Obama, les prĂ©sidents dĂ©mocrates ont travaillĂ© pour influencer les Ă©lections israĂ©liennes. Dans une interview diffusĂ©e aux nouvelles israĂ©liennes de Channel 10 en avril 2018, l’ancien prĂ©sident Bill Clinton a admis avoir travaillĂ© pour aider Shimon Peres dans sa course infructueuse contre Netanyahu en 1996.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE