đź”´ DĂ©claration urgente du Premier ministre Benjamin Netanyahu : « Gantz et Lapid sont avec les partis arabes et pour l’accord nuclĂ©aire »

Le Premier ministre et prĂ©sident du Likoud, Benjamin Netanyahu, a fait une dĂ©claration Ă  la presse Ă  la suite des rĂ©cents Ă©vĂ©nements politiques, le plus important Ă©tant l’union de Benny Gantz et de Yair Lapid.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lors d’une rĂ©union du secrĂ©tariat du Likoud, Netanyahu a Ă©voquĂ© l’union politique entre le parti « RĂ©silience Ă  IsraĂ«l (Hosein) » de Benny Gantz et « Il y a un avenir (Yesh Atid) » de Yair Lapid, et a dĂ©clarĂ© que l’Union reprĂ©sente un danger rĂ©el pour le Likoud et sa droite.

« Nous sommes face Ă  une campagne Ă©lectorale difficile, la gauche est unie, elle bĂ©nĂ©ficiera du soutien des mĂ©dias et d’une propagande constante, 24 heures sur 24, sept jours sur sept, jusqu’au jour du scrutin », a dĂ©clarĂ© Netanyahu.

« Nous savons que si nous n’intĂ©ressons pas tout le monde aux urnes et ne les convainquons pas de gaspiller les votes et de voter pour des partis ne dĂ©passant pas 10%, ils devront voter d’abord pour le Likoud – nous savons qu’il y a un danger « , a-t-il dĂ©clarĂ©.  »

Dans son discours, Netanyahu a dĂ©clarĂ©: « Ils (Gantz et Lapid) disent qu’il s’agit d’un bloc de droite, mais ils s’appuient sur un bloc de partis arabes qui non seulement ne reconnaĂ®t pas l’État d’IsraĂ«l, mais s’efforce de dĂ©truire l’État d’IsraĂ«l,  un bloc de partis arabes ! L’Etat d’IsraĂ«l, est lĂ©gitime.  »

Publicité 

« En 1992, nous avons reçu Rabin et le dĂ©sastre d’Oslo. En 1999, Barak a Ă©tĂ© le premier Ă  ĂŞtre Ă©lu Ă  la Knesset, avec l’intifada des bus qui explosent et plus d’un millier de morts.  »

Netanyahu a ajoutĂ© que « quand je suis Premier ministre, vous n’avez pas peur de monter dans un bus et d’entrer dans des restaurants, nous avons transformĂ© IsraĂ«l en une force mondiale montante, Lapid et Gantz sont en faveur du dĂ©racinement des localitĂ©s de peuplement »

 » Benny Gantz et Yair Lapid soutiennent l’accord nuclĂ©aire dangereux avec l’Iran, qui lui permet d’obtenir un arsenal de bombes nuclĂ©aires pour nous dĂ©truire . Mais je ne l’ai pas acceptĂ©, j’ai agi contre l’accord.  »

Netanyahu a Ă©galement attaquĂ© la comprĂ©hension Ă©conomique de Lapid et Gantz: « Ils ne comprennent rien Ă  l’Ă©conomie, et Lapid Ă©tait un ministre des finances en faillite, peut-ĂŞtre le plus ratĂ© de l’histoire de l’État. Benny Gantz est un failli qui a gaspillĂ© des milliards de dollars dans son entreprise qui s’est effondrĂ©e. »

« Le Premier ministre israĂ©lien doit savoir comment reprĂ©senter IsraĂ«l dans le monde, nous devons croire en nous et combattre ceux qui nient notre droit d’exister. »

« Gantz et Ashkenazi se sont opposĂ©s Ă  la construction de la barrière qui empĂŞchait l’infiltration en IsraĂ«l, et si la barrière n’Ă©tait pas lĂ , nous serions inondĂ©s d’un flot dĂ©mographique d’immigrants clandestins d’Afrique », a dĂ©clarĂ© Netanyahu.

Au cours des dernières heures, Netanyahu a principalement travaillĂ© avec le parti « Koulanou » dirigĂ© par Moshe Kahlon, dans le but de se reunir, avec le Likoud. Le parti au pouvoir hĂ©site Ă  s’engager dans une telle dĂ©marche, mais après l’unification Ă  gauche, les membres de la Knesset, les ministres et les activistes comprennent la nĂ©cessitĂ© de l’heure. En dehors de l’union de gauche, le parti est sur le point de franchir le seuil, et Ă  droite, il y a une rĂ©elle crainte de ne pas rĂ©ussir Ă  entrer Ă  la Knesset.

Il convient de noter que la seule possibilitĂ© d’unification Ă  droite est actuellement le Likoud avec Kahlon. L’unification du Likoud et du nouveau parti de droite des ministres Naftali Bennett et Ayelet Shaked n’est pas possible, ces derniers ayant dĂ©jĂ  soumis leur liste au ComitĂ© central des Ă©lections.

Netanyahu a déjà réussi à peser de tout son poids pour créer une union entre les partis de la droite religieuse. Après des heures de pression sur le rabbin Rafi Peretz, un accord a été signé pour un partenariat avec Otsma Yehudit.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦