Bien que la majeure partie de notre rĂ©gion se concentre actuellement sur l’Irak en gĂ©nĂ©ral et sur Bagdad en particulier face Ă  la dĂ©sobĂ©issance civile croissante Ă  travers le pays contre la corruption gouvernementale et l’occupation de facto de l’Iran, la Syrie semble Ă©galement rester silencieuse.

Ces derniĂšres semaines, des manifestations civiles ont eu lieu contre la prĂ©sence iranienne dans l’est de la Syrie et en particulier dans la rĂ©gion de la ville d’Albuquerem-Albuquerque qui franchit la frontiĂšre avec les Al-QaĂŻs d’Irak.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les informations reçues au cours de l’annĂ©e Ă©coulĂ©e font Ă©tat d’attaques sur des postes iraniens, des entrepĂŽts et des quartiers gĂ©nĂ©raux dans l’est de la Syrie, ainsi que la raison pour laquelle une tentative iranienne de crĂ©er des lancements de missiles balistiques y avait Ă©tĂ© spĂ©cifiquement importĂ©e d’Iran et dirigĂ©e contre IsraĂ«l et l’Arabie saoudite. Si rĂ©cemment, le doigt accusateur a Ă©tĂ© pointĂ© sur IsraĂ«l derriĂšre ces frappes aĂ©riennes, il en a Ă©tĂ© de mĂȘme pour l’Arabie saoudite, censĂ©e venger les attaques iraniennes contre ses installations pĂ©troliĂšres dans la rĂ©gion du golfe Persique.

La nuit derniĂšre Ă©galement, ces attaques semblent se poursuivre et de maniĂšre plus intense.

Il a d’abord Ă©tĂ© rapportĂ© que des entrepĂŽts contenant des munitions de l’armĂ©e syrienne avaient explosĂ© dans la rĂ©gion de Khilin – Ű­ÙŠŰ§Ù„ÙŠÙ† prĂšs de la ville d’Alaskilvia – # Ű§Ù„ŰłÙ‚ÙŠÙ„ŰšÙŠŰ©, Ă  l’ouest de la province du nord de la Syrie.

Des sources syriennes ont par la suite affirmĂ© que deux officiers et 20 combattants russes d’origine russe avaient Ă©tĂ© tuĂ©s lors des explosions dans les dĂ©pĂŽts de munitions situĂ©s Ă  la base des milices russes, mais jusqu’Ă  prĂ©sent aucune nouvelle n’a Ă©tĂ© obtenue.

Peu aprĂšs l’annonce de l’explosion dans la rĂ©gion de Hamat, des agences de presse de l’est de la Syrie ont annoncĂ© qu’un avion non identifiĂ© avait attaquĂ© le quartier gĂ©nĂ©ral iranien sur les bases des milices chiites iraniennes opĂ©rant dans l’est de la Syrie, dans la ceinture verte de la province d’Albukhmal.

Certains rapports en provenance de Syrie ont accusé des alliés américains derriÚre cette attaque.

Cette rĂ©gion de l’est de la Syrie, proche de la frontiĂšre stratĂ©gique « Al-Qa’is » avec l’Irak, est une station routiĂšre cruciale sur le pont terrestre iranien pour les transferts d’armes lourdes entre TĂ©hĂ©ran et la Syrie et le Hezbollah libanais et pourrait ĂȘtre utilisĂ© dans l’avenir proche.

La semaine derniÚre, des avions de combat israéliens auraient pris pour cible une base appartenant au groupe terroriste des Gardiens de la révolution en Iran en Syrie .

IsraĂ«l et l’Arabie saoudite ont Ă©tĂ© accusĂ©s d’avoir attaquĂ© des bases appartenant au groupe terroriste des gardiens de la rĂ©volution iranien, au groupe terroriste du Hezbollah libanais et Ă  d’autres groupes terroristes irakiens pro-iraniens dans la rĂ©gion d’al-Bukamal.

Dans le passĂ©, IsraĂ«l avait averti qu’il pouvait atteindre l’Irak pour empĂȘcher l’Iran de stocker des missiles balistiques dans le pays.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.