Une explosion a eu lieu ce matin sur un pĂ©trolier iranien qui a naviguĂ© dans la mer Rouge au large des cĂ´tes de la ville portuaire de Djeddah en Arabie saoudite selon des informations parues dans les mĂ©dias du pays. La compagnie pĂ©trolière nationale iranienne, propriĂ©taire du pĂ©trolier, aurait dĂ©clarĂ© Ă  la tĂ©lĂ©vision nationale que deux missiles avaient touchĂ© le pĂ©trolier Sinopa, qui avait pris feu. Il a Ă©galement Ă©tĂ© rapportĂ© que des experts techniques estiment qu’il s’agit d’un « acte terroriste » et d’une action dĂ©libĂ©rĂ©e.

L’agence de presse iranienne Noor, proche des gardiens de la rĂ©volution, a indiquĂ© que les membres de l’équipage du pĂ©trolier n’étaient pas affectĂ©s et que leur situation Ă©tait stable. « Aucun des membres de l’Ă©quipage n’a Ă©tĂ© blessĂ© par l’explosion, la situation est sous contrĂ´le », a indiquĂ© l’agence. Des dommages ont Ă©tĂ© causĂ©s aux deux principales installations de stockage de pĂ©troliers, Ă  partir desquelles des hydrocarbures ont coulĂ© dans la mer Rouge. La National Oil Company n’a pas fourni d’Ă©lĂ©ments de preuve indiquant que le pĂ©trolier avait Ă©tĂ© attaquĂ© par des missiles et n’a pas prĂ©cisĂ© qui en Ă©tait responsable.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cependant, l’incident s’est produit environ un mois après l’attaque contre les installations pĂ©trolières de l’Arabie saoudite. Riyadh a dĂ©clarĂ© que 18 drones et sept missiles de croisière avaient Ă©tĂ© lancĂ©s sur la compagnie pĂ©trolière publique Aramco, et que les États-Unis, IsraĂ«l et d’autres pays avaient accusĂ© l’Iran.

Bijan Zangana, ministre iranien du PĂ©trole, a dĂ©clarĂ© dimanche que l’Iran utiliserait tous les moyens Ă  sa disposition pour exporter son pĂ©trole, dans ce qu’il considère comme le droit lĂ©gitime de la RĂ©publique islamique. Les exportations de pĂ©trole iranien ont Ă©tĂ© rĂ©duites de plus de 80% depuis que les États-Unis ont rĂ©-imposĂ© des sanctions Ă  l’Iran avec la dĂ©cision du prĂ©sident amĂ©ricain Donald Trump de se retirer de l’accord nuclĂ©aire de 2015 avec les puissances. En rĂ©ponse, l’Iran rĂ©duit progressivement ses engagements dans l’accord, aux termes duquel il a rĂ©duit son activitĂ© nuclĂ©aire en Ă©change de la suppression de la plupart des sanctions internationales qui lui sont imposĂ©es.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les dĂ©tenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifiĂ© une photo sur laquelle vous possĂ©dez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !