Des centaines, voire des milliers de tombes juives en France sont en danger. Dans un avenir proche, les forces de l’ordre en France devraient entamer l’Ă©vacuation de dizaines de tombes juives, dans des cimetières en banlieue de Paris. La raison est que la loi française ne permet pas l’achat d’un terrain, mais seulement son bail pour une certaine pĂ©riode, selon le paiement. Une fois la pĂ©riode terminĂ©e, que ce soit cinq ans ou 50 ans, et qu’aucun descendant direct ne loue la sĂ©pulture pour une pĂ©riode supplĂ©mentaire, les autoritĂ©s françaises retirent les ossements des tombes au profit d’une nouvelle tombe.

Au mieux, les os enterrés sont enterrés dans des fosses communes, mais depuis 2011, la loi française permet de les brûler, ce qui, bien sûr, a toujours été en contradiction avec la tradition juive.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le site du Kiff : Tout ce que vous ne savez pas sur les avantages en Israel et ses découvertes, rendez vous sur Rak Be Israel !

En raison de la sĂ©paration de la religion et de l’Etat, il n’y a pas de cimetières juifs en France, mais des rangĂ©es de tombes juives dans les cimetières publics, oĂą la densitĂ© est très grande, et toutes les quelques annĂ©es, elles vident simplement les tombes dont le bail a expirĂ©. Selon Kountrass, les os qui ont Ă©tĂ© Ă©vacuĂ©s dans des fosses communes se font sans mĂŞme prĂ©venir la communautĂ© juive.

Comme les familles n’ont pas de moyen de payer le bail, ou que la personne dĂ©cĂ©dĂ©e n’a pas de descendance, la France ne permet pas aussi aux organisations juives de louer les tombes de ceux qui n’ont pas de descendants car la loi française ne le permet pas. »

Le sujet n’est pas nouveau. Lors d’une confĂ©rence des rabbins europĂ©ens qui s’est tenue en mai dernier, les rabbins ont discutĂ© de la question et un comitĂ© prĂ©sidĂ© par le rabbin Korsia, le grand rabbin de France, a Ă©tĂ© nommĂ© pour s’occuper de la question Ă  Paris et ses environs. Le rabbin a dĂ©clarĂ© Ă  la confĂ©rence qu’il avait par le passĂ© conclu un accord avec la maire de Paris, Anna Hidalgo, au sujet de sĂ©pultures datant d’avant la Seconde Guerre mondiale. « Je lui ai expliquĂ© que ces personnes dĂ©cĂ©dĂ©es n’avaient pas de parents », a dĂ©clarĂ© le rabbin aux rabbins, « depuis que leurs descendants ont Ă©tĂ© assassinĂ©s par les nazis. Mais je suis conscient que ce n’est qu’une partie de la solution. « 

Le comitĂ© mis en place par les rabbins Ă©tait censĂ© travailler avec les autoritĂ©s locales de la rĂ©gion parisienne pour demander une liste ordonnĂ©e de tous ceux qui avaient Ă©tĂ© exhumĂ©s de leurs tombes. Leurs ossements se trouvaient dans les entrepĂ´ts de la municipalitĂ© de Paris. Mais aucun progrès n’a Ă©tĂ© signalĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent.

Un dernière solution serait de collecter ces ossements conformément aux règles de la loi juive et les envoyer en Israël.

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

 

 

2 COMMENTS

  1. Erev tov lah

    Avez vous des sources fiables, et si oui, lesquelles ?
    Vous imaginez bien que ça commence à faire du bruit sur twitter.

    Merci pour une réponse rapide.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.