🔴 Iran : des foules de gens incendient des bateaux des gardiens de la révolution

Une foule en colère a pris d’assaut la base navale des gardiens de la rĂ©volution en Iran, battant ses gardes et incendiant au moins deux bateaux Ă  moteur de la police navale de l’organisation, pour protester contre le meurtre de passeurs de carburant par le personnel de la force.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon les informations de l’agence de presse iranienne Tassanim, l’incident s’est produit dans la ville de Kohashtak, dans la province mĂ©ridionale d’Hormozgan, situĂ©e sur les rives du golfe Persique et du dĂ©troit d’Ormuz. Les trafiquants de pĂ©trole du district, pour la plupart des musulmans sunnites, se sentent discriminĂ©s par le gouvernement sunnite.

Au moins deux passeurs ont été tués par les tirs des gardiens de la révolution et pendant les émeutes dans la ville, il a été blessé par des balles réelles tirées par les gardes au poste de police navale.

La contrebande de carburant de l’Iran vers l’Afghanistan est un moyen de subsistance pour de nombreux groupes minoritaires dans le pays, car l’Ă©conomie iranienne, qui a Ă©tĂ© durement touchĂ©e par les sanctions amĂ©ricaines et la discrimination du gouvernement central de TĂ©hĂ©ran Ă  leur encontre, expulse souvent les minoritĂ©s locales.

Le mois dernier, des Ă©meutes ont eu lieu dans la ville frontalière de Sarhan, dont la plupart sont des membres de la minoritĂ© baloutche, après que les gardiens de la rĂ©volution ont ouvert le feu sur des passeurs de carburant et en ont tuĂ© trois. La manifestation s’est rĂ©pandue dans toute la province du Baloutchistan-Sixtine et a nĂ©cessitĂ© d’importantes forces de police et de gardiens de la rĂ©volution pour rĂ©primer les Ă©meutes.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦