🔴 Israël ouvre les frontières aux citoyens israéliens : pas de restrictions de sortie pour les vaccinés

Le cabinet israĂ©lien a approuvĂ© les principes d’ouverture des frontières d’IsraĂ«l aux citoyens, proposĂ©s par une commission interministĂ©rielle dirigĂ©e par le Conseil de sĂ©curitĂ© nationale:

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

-La Commission des exceptions ne s’occupera plus de l’entrĂ©e des IsraĂ©liens dans le pays. Chaque jour, 3 000 citoyens israĂ©liens pourront entrer en IsraĂ«l par l’aĂ©roport, les ports maritimes et les points de contrĂ´le terrestres. La question du trafic aĂ©rien – directions et nombre de vols – sera tranchĂ©e par les ministères des transports et de la santĂ©. L’entrĂ©e de nouveaux immigrants se poursuivra selon le modèle existant.

-Les IsraĂ©liens qui retournent dans leur patrie seront tenus de faire la quarantaine Ă  domicile, Ă  l’exception de ceux qui ont Ă©tĂ© vaccinĂ©s ou qui ont Ă©tĂ© malades. Tous les citoyens qui franchissent la frontière devront subir des tests – y compris les personnes vaccinĂ©es et en convalescence qui devront subir deux tests corona, un 72 heures avant le vol vers IsraĂ«l et un autre après l’atterrissage en IsraĂ«l. Les vaccinĂ©s et en convalescence sont dispensĂ©s d’isolement.

– Ceux qui n’ont pas Ă©tĂ© vaccinĂ©s ou ont dĂ©jĂ  eu le corona devront effectuer des tests corona et entrer en isolement pendant 10 jours, sous rĂ©serve de deux tests ou 14 jours sans tests, en parallèle avec l’approbation du ComitĂ© des exceptions.

-Le contrôle du respect de la quarantaine sera effectué de manière renforcée par la police israélienne. Cette tâche deviendra une priorité dans les activités de la police, qui recevra les fonds nécessaires à cet effet. Cela sera également fait par 660 inspecteurs supplémentaires.

Publicité 

-L’utilisation des bracelets Ă©lectroniques de contrĂ´le se poursuivra.

-Les citoyens qui ne peuvent pas passer la quarantaine Ă  la maison se verront offrir des services d’isolement Ă  l’hĂ´tel.

-Les citoyens qui ont terminĂ© leurs vaccinations ( une semaine apres la seconde injection) seront autorisĂ©s Ă  voyager hors d’IsraĂ«l sur des vols Ă  convenir par les ministères des transports et de la santĂ©.

-La Commission des exceptions traitera les demandes de sortie du pays pour les citoyens non vaccinés.

-Les demandes de personnes qui ne sont pas citoyens d’IsraĂ«l seront traitĂ©es par une commission des permis dirigĂ©e par le ministère de l’IntĂ©rieur.

-D’autres aĂ©roports seront prĂŞts Ă  recevoir des passagers en coordination avec le ministère des Finances.

– Les Ministères des transports, de la santĂ© et du tourisme dĂ©velopperont un modèle pour l’admission future des touristes vaccinĂ©s, qui sera soumis Ă  l’approbation du cabinet.

Les points ci-dessus entreront en vigueur le dimanche 7 mars. Jusque-lĂ , ils doivent ĂŞtre approuvĂ©s par l’ensemble du gouvernement. Le ministère de la SantĂ© a proposĂ© de ne permettre de quitter le pays qu’après la fĂŞte de Pessah, mais le cabinet a approuvĂ© la date du 7 mars.

Avant le vote du cabinet, le ministre du Tourisme, Orit Farkas a dĂ©clarĂ© que « fermer le ciel n’est pas efficace car les mutations pĂ©nètrent dans le pays mĂŞme lorsque le ciel est fermé ».

Auparavant, une porte-parole du ministère de la SantĂ©, Sharon Alroi-Price a prĂ©venu que la reprise imminente des voyages aĂ©riens entraĂ®nerait la pĂ©nĂ©tration de mutations dans le pays. « Nous avons besoin d’un contrĂ´le très strict de la police, sinon nous pourrions ĂŞtre dans une position dĂ©sastreuse et les vaccins ne serviront plus Ă  rien, en raison de mutations. »

La ministre Regev est pour la reprise des vols avant les Ă©lections:« Nous devons informer quiconque vient en IsraĂ«l qu’il doit prĂ©senter des tests nĂ©gatifs avant le dĂ©collage et après l’atterrissage, donc que nous pouvons abandonner le comitĂ© des exceptions », a dĂ©clarĂ© Regev.

Le ministre Aryeh Deri a dĂ©clarĂ©: » Il est impossible de fermer hermĂ©tiquement le ciel aux non-IsraĂ©liens. Il y a des cas très problĂ©matiques auxquels il faut rĂ©pondre. Au cours de l’annĂ©e Ă©coulĂ©e, le ComitĂ© des exceptions a Ă©galement approuvĂ© l’entrĂ©e de diplomates dans le pays.  »

 A la suite de cette dĂ©cision, il semble que l’aĂ©roport Ben Gourion reviendra presque Ă  plein rĂ©gime dès la semaine prochaine. Les vols seront autorisĂ©s Ă  atterrir et Ă  dĂ©coller d’IsraĂ«l sans presque aucune restriction, mais il peut y avoir des restrictions sur le nombre d’atterrissages chaque jour.
Dans tous les cas, le nombre sera Ă©levĂ© et permettra Ă  de nombreux IsraĂ©liens de retourner en IsraĂ«l. L’objectif de l’ouverture prĂ©vue du ciel au dĂ©but de la semaine prochaine est de permettre aux IsraĂ©liens de retourner en IsraĂ«l pour voter. Actuellement, il y a des dizaines de milliers d’IsraĂ©liens bloquĂ©s dans le monde qui tentent de retourner en IsraĂ«l. Beaucoup d’entre eux demandent l’approbation du ComitĂ© des exceptions et sont refusĂ©s.
Actuellement, il y a des vols de sauvetage depuis seulement deux destinations – New York et Francfort, on s’attend Ă  ce que l’ouverture du ciel la semaine prochaine permette des vols de presque partout dans le monde, Ă  l’exception de certaines destinations Ă  haut risque. Tout IsraĂ©lien qui retourne en IsraĂ«l et ne devient pas rĂ©silient ou ne se rĂ©tablit pas devra ĂŞtre isolĂ© dans un motel, et lorsque le projet pilote des bracelets Ă©lectronique sera couronnĂ© de succès – cela sera probablement aussi une option pour l’isolement de la maison avec supervision. L’application des personnes isolĂ©es Ă  domicile sera Ă©galement renforcĂ©e.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE