Jeudi, la Chambre des reprĂ©sentants belge votera sur la reconnaissance d’un État palestinien, ainsi qu’une autre rĂ©solution appelant Ă  menacer les sanctions de l’UE contre IsraĂ«l au cas oĂą il Ă©tendrait sa souverainetĂ© Ă  certaines parties de la JudĂ©e-Samarie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La rĂ©solution demande Ă  la Belgique « de reconnaĂ®tre officiellement l’État de Palestine et de considĂ©rer cette reconnaissance comme une contribution de la Belgique Ă  la solution fondĂ©e sur la coexistence de deux États ».

L’autre appelle Ă  des contre-mesures efficaces dans la mesure europĂ©enne et, comme il est peu probable en raison de l’exigence d’unanimitĂ© de l’UE sur la politique Ă©trangère, que des coalitions d’États membres soient crĂ©Ă©es «pour donner une rĂ©ponse proportionnĂ©e Ă  tout plan israĂ©lien des territoires palestiniens occupĂ©s », en donnant comme exemple les sanctions contre la Russie pour son annexion de la CrimĂ©e. Il demande Ă©galement Ă  la Belgique de prendre des rĂ©solutions au sein du Conseil de sĂ©curitĂ© des Nations unies, dont elle est actuellement membre.

La Belgique, l’un des pays de l’Union europĂ©enne les moins favorables Ă  IsraĂ«l, dispose actuellement d’un gouvernement provisoire chargĂ© uniquement de rĂ©pondre Ă  la pandĂ©mie de coronavirus, rendant les dĂ©cisions parlementaires plus importantes en politique Ă©trangère qu’Ă  un moment donnĂ© dans lequel il y a un gouvernement soutenu par la majoritĂ©.

La rĂ©solution soutenant les mesures punitives de l’UE contre IsraĂ«l a Ă©tĂ© adoptĂ©e en commission au dĂ©but du mois avec une majoritĂ© facile et devrait ĂŞtre adoptĂ©e en plĂ©nière. La mesure visant Ă  reconnaĂ®tre un État palestinien a Ă©tĂ© approuvĂ©e par un vote au sein de la commission des relations Ă©trangères et est considĂ©rĂ©e comme moins susceptible d’ĂŞtre approuvĂ©e par la plĂ©nière.

 

Les députés des partis de gauche, dont le Parti socialiste francophone et les membres des partis verts francophones et flamands, ont proposé les résolutions.

Les diplomates israĂ©liens Ă  Bruxelles ont exhortĂ© la droite belge et les centristes Ă  s’opposer aux motions.

L’ambassadeur d’IsraĂ«l en Belgique Emmanuel Nahshon a tweetĂ© : « Une dĂ©cision de » reconnaĂ®tre la Palestine « serait totalement contre-productive, encourageant les Palestiniens dans leur refus persistant de nĂ©gocier et sapant la crĂ©dibilitĂ© de la Belgique. Nous espĂ©rons que la raison l’emportera. »

 

Le texte de la résolution appelant à une action contre Israël condamne les «villages juifs», plutôt que la terminologie européenne habituelle, qui est de les décrire comme israéliens.

Les lĂ©gislateurs dĂ©naturent Ă©galement l’accord de coalition Likoud-Bleu et Blanc, qui permet au Premier ministre Benjamin Netanyahu de porter la souverainetĂ© sur certaines parties de la JudĂ©e et de la Samarie Ă  un vote le 1er juillet dès que possible, s’il a le soutien des Etats-Unis. Netanyahu et le Premier ministre supplĂ©ant Benny Gantz n’ont pas encore dĂ©cidĂ© comment ou s’il fallait procĂ©der avec le plan de paix des États-Unis, et ce dernier n’a pas non plus dĂ©terminĂ© quel type de mouvements ils approuveraient.

Cependant, le texte de la rĂ©solution Ă©tablit que le gouvernement « prĂ©voit de prendre des initiatives concrètes Ă  compter du 1er juillet 2020 et de procĂ©der Ă  l’application de la souverainetĂ© dans les territoires palestiniens « .

Les lĂ©gislateurs citent des rĂ©solutions antĂ©rieures du Conseil de sĂ©curitĂ© pour affirmer que les activitĂ©s de colonisation violent le droit international, et ils comparent la situation Ă  l’annexion de la CrimĂ©e par la Russie.

« La violation continue du droit international, ainsi que l’Ă©chec de nombreuses rĂ©solutions de l’ONU par l’État israĂ©lien ne peut rester sans rĂ©ponse », dĂ©clare la deuxième rĂ©solution, « en cas de nouvelle annexion, des contre-mesures seront donc toujours plus nĂ©cessaires et plus opportunes ».

Ils citent Ă©galement des organisations israĂ©liennes, telles que les commandants de la sĂ©curitĂ© d’IsraĂ«l et le Parlement de la paix d’IsraĂ«l, qui mentionne que « la souverainetĂ© signifierait un coup fatal Ă  la possibilitĂ© de paix et Ă  la crĂ©ation d’un État d’apartheid ».

La Suède a Ă©tĂ© le seul pays de l’UE Ă  reconnaĂ®tre un État palestinien ces dernières annĂ©es, bien que d’autres parlements aient appelĂ© leurs gouvernements Ă  le faire. La Pologne, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie et la RĂ©publique tchèque et la Slovaquie ont reconnu un État palestinien lorsqu’ils Ă©taient dans la sphère soviĂ©tique et n’ont jamais officiellement annulĂ© la dĂ©cision.

Plus d’un millier de parlementaires de toute l’Europe ont signĂ© une lettre d’opposition au projet de souverainetĂ© d’IsraĂ«l, publiĂ©e mercredi dans divers journaux.

Les lĂ©gislateurs ont dĂ©clarĂ© qu’ils « partageaient de sĂ©rieuses prĂ©occupations concernant le plan du prĂ©sident Trump pour le conflit israĂ©lo-palestinien et la perspective imminente de la souverainetĂ© israĂ©lienne sur le territoire de JudĂ©e-Samarie ».

Ils ont appelĂ© « les dirigeants europĂ©ens Ă  agir de manière dĂ©cisive » et « à prendre l’initiative de rassembler les acteurs internationaux pour Ă©viter le plan de souveraineté ».

« L’absence d’une rĂ©ponse adĂ©quate encouragerait d’autres États ayant des revendications territoriales Ă  ignorer les principes fondamentaux du droit international. L’ordre mondial fondĂ© sur des règles est essentiel pour la stabilitĂ© et la sĂ©curitĂ© Ă  long terme de l’Europe», indique la lettre.

Plus de 240 des lĂ©gislateurs sont britanniques. D’autres viennent de Belgique, de Suède, d’Italie, de Finlande, de France, d’Espagne, d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Irlande et d’autres pays.

Certains des lecteurs me disent qu'ils ne recoivent plus les notifications d'Infos Israel News et des autres sites comme Rak Be Israel ou CQVC, je vous ai fait cette petite vidĂ©o pour vous aider Ă  faire revenir les notifications de façon très simple ! 🙂 Bonne journĂ©e Ă  tous !    



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, Ă  droite de votre Ă©cran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.