Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un jour après avoir dĂ©voilĂ© le plan de paix par le prĂ©sident amĂ©ricain Donald Trump et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le système de sĂ©curitĂ© reste confus sur les grandes lignes de « l’accord du siècle », et a du mal Ă  expliquer aux responsables de la rĂ©gion ce qui se passera dans les prochains jours. En consĂ©quence, la vigilance a Ă©tĂ© renforcĂ©e dans tous les domaines de friction avec la population palestinienne avec une surveillance accrue des rĂ©seaux sociaux, ainsi que de frĂ©quentes Ă©valuations de la situation.

Parmi les officiers du Bureau du Coordonnateur du gouvernement (MPOC), dirigĂ© par le major-gĂ©nĂ©ral Kamil Abu Rukon, il a Ă©tĂ© Ă©galement dĂ©cidĂ© de reculer sur toute question concernant le plan de paix, y compris les pourparlers avec des homologues palestiniens de JudĂ©e Samarie ou le Hamas dans la bande de Gaza, expliquant Ă  quel point il serait vital de faire venir des milliers de travailleurs palestiniens en IsraĂ«l, les responsables de l’unitĂ© disent qu’ils ont Ă©tĂ© chargĂ©s de rĂ©duire le dĂ©bat sur « l’accord du siècle ». Cette dĂ©cision a Ă©tĂ© critiquĂ©e par ceux qui ont fait craindre des malentendus avec la partie palestinienne – une situation qui pourrait directement nuire Ă  la coordination de la sĂ©curitĂ© entre les parties, dĂ©finies par elles comme « le saint des saints ».

Le ministre des Affaires des citoyens palestiniens Hussein a-Sheikh a dĂ©clarĂ© Ă  propos de l’accord du siècle que « ce qui Ă©tait hier sera demain ». Ce faisant, il a laissĂ© entendre que l’AutoritĂ© palestinienne n’avait pas l’intention de jouer le jeu politique israĂ©lo-amĂ©ricain .
Des interlocuteurs palestiniens ont transmis des messages clairs Ă  IsraĂ«l selon lesquels il s’agit d’un plan politique, une « sorte de spectacle », comme prĂ©vu, pour servir Netanyahu et Trump directement. Selon eux, tant qu’il n’y aura pas de soutien massif au processus – « l’accord du siècle » ne se rĂ©alisera pas.

Cela s’accompagne de messages du prĂ©sident de l’AutoritĂ© palestinienne Mahmoud Abbas qui a tout de mĂŞme dĂ©cidĂ© de poursuivre la coordination de la sĂ©curitĂ© avec IsraĂ«l, comme d’habitude.

Les mĂŞmes interlocuteurs palestiniens ont soulignĂ© que la situation dĂ©pend dĂ©sormais des rĂ©actions de Tsahal aux manifestations palestiniennes, si elles se produisent sur le terrain.. Par exemple, tuer des manifestants pourrait dĂ©clencher des protestations plus larges. La partie palestinienne espère que les FDI contiendront les Ă©vĂ©nements et ne les impliqueront pas. Un autre point soulevĂ© dans le dialogue entre les parties est l’activitĂ© militaire dans les camps de rĂ©fugiĂ©s.

Dans le passĂ©, les Ă©vĂ©nements de crise politique pouvaient ĂŞtre considĂ©rĂ©s comme l’effet de la coordination des actions du gouvernement dans les territoires dans les mĂ©dias palestiniens. 

Dans le mĂŞme temps, de hauts responsables palestiniens s’emploient Ă  freiner et Ă  calmer la rĂ©gion. Abu Mazen a envoyĂ© des messages sur l’intention de mener une rĂ©flexion approfondie sur les lignes de base du plan, y compris la rĂ©flexion sur le changement du rĂ´le de l’AP si des changements dans la politique israĂ©lienne s’appliquent.. MalgrĂ© les critiques sĂ©vères, il n’a pas appelĂ© Ă  une rĂ©sistance violente.

Les futurs prĂ©tendants au rĂ´le d’Abu Mazen n’ont pas profitĂ© de la rĂ©alitĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ©e pour se rallier et amĂ©liorer leur statut dans la rue palestinienne. Le ministre des Affaires des citoyens palestiniens Hussein a-Sheikh a dĂ©clarĂ© Ă  propos de l’accord du siècle que « ce qui Ă©tait hier sera demain ». Ce faisant, il a laissĂ© entendre que l’AutoritĂ© palestinienne n’avait pas l’intention de jouer le jeu politique israĂ©lo-amĂ©ricain et n’a certainement pas cassĂ© les outils. Jibril Rajoub, qui est connu pour son radicalisme en tant qu’IsraĂ«l, n’a pas appelĂ© Ă  une troisième intifada et a prononcĂ© des messages qui le dĂ©crivaient comme un facteur modĂ©rateur.

La distinction entre Gaza et Ramallah se désagrège lentement

Les responsables du système de sĂ©curitĂ© soulignent la situation embarrassante crĂ©Ă©e par le processus de rĂ©gularisation, avec l’encouragement des dirigeants de Tsahal. L’embarras est devenu encore plus intense avec la publication du plan de paix.

Le processus progresse grâce Ă  la mĂ©diation Ă©gyptienne, au cours de laquelle IsraĂ«l a introduit des pelles, des pneus, du ciment, des tondeuses Ă  gazon et d’autres articles qui ne sont jamais entrĂ©s Ă  Gaza ces dernières semaines, notamment en augmentant ses quotas d’exportation. Mais en attendant, le Hamas continue de lancer des explosifs et des roquettes dans le sud d’IsraĂ«l. Un des ballons a atteint la mer Morte ce matin et a Ă©tĂ© neutralisĂ© par un dĂ©mineur. De mĂŞme, des explosifs peuvent atterrir Ă  tout moment dans le sud du pays ou dans un centre de recherche nuclĂ©aire près de Dimona. Hier soir, une autre roquette a Ă©tĂ© lancĂ©e depuis la bande de Gaza et a atterri dans une zone dĂ©gagĂ©e du conseil rĂ©gional d’Eshkol .

Dans ces actions, le Hamas s’est dĂ©clarĂ© insatisfait de l’avancement du processus. En IsraĂ«l, le gouvernement ignore l’ampleur du terrorisme. Tout cela n’empĂŞche pas IsraĂ«l de promouvoir l’accord avec le Hamas, qui dĂ©ploie des attaques terroristes Ă  travers la JudĂ©e et la Samarie et propage une incitation sauvage autour du Mont du Temple pour ce vendredi. Ce jour deviendra le premier test pour le lendemain de la publication de « l’accord du siècle ».

D’un autre cĂ´tĂ©, IsraĂ«l porte la tĂŞte de l’AutoritĂ© palestinienne, considĂ©rĂ©e comme modĂ©rĂ©e par rapport au Hamas, et perturbe lentement la politique de sĂ©paration Gaza-Ramallah. Alors que les Qatariens transfèrent des millions de dollars au Hamas Ă  Gaza, IsraĂ«l, pour sa part, dĂ©pense des millions pour l’AutoritĂ© palestinienne et Ă©branle sa stabilitĂ©.

L’autre point sensible en termes de système de sĂ©curitĂ© est les Arabes israĂ©liens dans la zone du Triangle. Les transfĂ©rer Ă  l’AutoritĂ© palestinienne est une idĂ©e qui est purement sur papier et n’est pas dĂ©finie comme une initiative pratique mais qui n’en est qu’au stade du discours politique. En consĂ©quence, elle n’a pas encore manifestĂ© de protestations importantes.

Cependant, pendant une pĂ©riode Ă©lectorale mouvementĂ©e comme en IsraĂ«l, les politiciens de tous les coins du spectre peuvent transformer cette « patate chaude » en une plate-forme Ă©lectorale qui remuera le terrain. Cela est particulièrement vrai Ă  un moment oĂą la rĂ©alitĂ© prouve que la majoritĂ© des Arabes israĂ©liens dans la zone du Triangle votent en faveur de l’intĂ©gration et de l’antisĂ©grĂ©gation.Les responsables du système de sĂ©curitĂ© avertissent qu’il existe un potentiel de violence et qu’il doit prit trĂ©s au serieux.

 


Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, Ă  droite de votre Ă©cran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisĂ©): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les dĂ©tenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifiĂ© une photo ou une source sur laquelle vous possĂ©dez des droits d'exclusivitĂ©s, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nĂ©cessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous Ă  notre Newsletter Infos-Israel.News

Entrez votre Ă©mail:

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.