En prenant la parole sur le podium, Netanyahu dit qu’il ne peut pas former un gouvernement sans Bleu et Blanc de Gantz.

Netanyahu a dĂ©clarĂ© qu’un «leadership conjoint» est possible, ce qui indique qu’il est ouvert Ă  un accord de rotation avec Gantz.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Mais il insiste sur la nĂ©cessitĂ© de former rapidement un « gouvernement d’union aussi large », ou « il ne sera probablement formĂ© qu’en dernier recours ».

Il ne sert à rien de traîner le processus, dit-il.

Netanyahu dit qu’il va rendre le mandat au prĂ©sident s’il ne parvient pas Ă  former un gouvernement.

«Nous ne pourrons pas former un gouvernement si nous ne le faisons pas ensemble», a-t-il dĂ©clarĂ© en renouvelant l’appel Ă  un gouvernement d’union.

Netanyahu appelle Ă  la « rĂ©conciliation nationale » et dit qu’un gouvernement d’union doit ĂŞtre rapidement formĂ© pour des raisons de sĂ©curitĂ©, d’Ă©conomie et « l’opportunitĂ© unique ne reviendra pas » concernant l’accord de paix proposĂ© par Trump.

«La nation doit être unie et préparée», a déclaré Netanyahu.

Gantz, prĂ©sident du part bleu et blanc s’est exprimĂ© suite au choix du prĂ©sident Rivlin :

« Depuis le dĂ©but de la dernière campagne Ă©lectorale, Bleu-Blanc, sous ma direction, appelle Ă  la mise en place d’un gouvernement d’union large et libĂ©ral qui servira et agira pour tous les citoyens de l’État d’IsraĂ«l.

L’unité n’est pas pour moi une contrainte électorale, mais un désir sincère découlant de la nécessité d’unir le peuple et de créer un gouvernement stable et capable. Un gouvernement qui travaillera pour corriger les problèmes en profondeur dans la société israélienne.

Mais cette composition ne permet pas, en termes de contenu des questions, de nĂ©gocier la mise en place d’un vaste gouvernement dirigĂ© par moi pour tous les citoyens israĂ©liens. En particulier, cette composition ne permet pas Ă  un gouvernement d’ĂŞtre formĂ© pour reprĂ©senter ceux qui ont votĂ© ensemble dans les deux principaux partis, ce qui dĂ©terminera les orientations fondamentales du prochain gouvernement.
Je n’accepte pas de siĂ©ger au gouvernement dirigĂ© par une personne avec de graves accusations. Cette question, ainsi que d’autres Ă©lĂ©ments essentiels, est plus importante pour nous que toute discussion sur la distribution ou la rotation.

Si nous sommes d’accord sur ces points (virer Bibi et le remplacer par un autre du Likoud) , nous discuterons de la rĂ©partition des rĂ´les et du mĂ©canisme de gouvernement, bonne et heureuse annĂ©e, un grand merci au PrĂ©sident de l’État pour les efforts nombreux et sincères qu’il a dĂ©ployĂ©s pour empĂŞcher de nouvelles Ă©lections inutiles. »

Rivlin met en garde les partis politiques à faire des compromis ou aucun gouvernement ne sera formé.

«Il est important de dire que, sur la base des rĂ©sultats des Ă©lections et du fait qu’aucun des dĂ©putĂ©s n’a reçu 61 sieges – par consĂ©quent, une personne formant le gouvernement ne suffit pas. Il faut crĂ©er une situation permettant d’ouvrir l’impasse politique dans laquelle nous nous trouvons. La formation d’un gouvernement incombe Ă  tous les dĂ©putĂ©s », a-t-il dĂ©clarĂ©.

«Tant qu’il y aura des boycotts et des segments disqualifiants du public, aussi longtemps qu’il y aura des boycottage personnels, aucun gouvernement ne sera formĂ©. Et quiconque lit un journal sait de quoi je parle. J’ai donc proposĂ© aux deux candidats de former un gouvernement commun et Ă©gal.

« J’ai Ă©galement suggĂ©rĂ© de modifier la loi afin que le rĂ´le du Premier ministre adjoint ait plus de pouvoir, de sorte que le dĂ©putĂ© puisse exercer tout son pouvoir au cas oĂą le Premier ministre serait incapable de remplir son rĂ´le », a-t-il dĂ©clarĂ©.

« Les gens ne veulent pas d’autres Ă©lections. »

La réforme électorale du président pourrait permettre au Premier ministre de se retirer le temps de se faire juger concernant ces accusations, puis revenir au sein du gouvernement.

La proposition de Rivlin concernant la réforme électorale donnerait plus de pouvoirs à un premier ministre par intérim, si un premier ministre en place devait se récuser temporairement.

La loi actuelle limite également ce délai à 100 jours, ce que Rivlin propose de prolonger.

La candidature intervient alors que Netanyahu devrait faire l’objet d’une mise en accusation, et semble avoir pour but de lui permettre de se retirer pour se dĂ©fendre, d’ĂŞtre remplacĂ© par Gantz, puis de revenir au poste de Premier ministre.

Mais Bleu et Blanc rejettent une telle perspective.

« Bleu et Blanc ne siĂ©gera pas dans un gouvernement dont le chef est mis en accusation », a dĂ©clarĂ© Benny Gantz. «Cette question, ainsi que d’autres questions essentielles, sont plus importantes pour nous que toute discussion sur la distribution de portefeuilles ministĂ©riels ou une rotation [du poste de Premier ministre.]»

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les dĂ©tenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifiĂ© une photo sur laquelle vous possĂ©dez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !