Une alarme aux roquettes a retenti à Ashdod lors du discours du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Il est sorti de l’endroit et la foule est allée vers les abris.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Premier ministre a exhorté son auditoire à «quitter silencieusement la salle».

Il est ensuite emmené hors de la zone par son détachement de sécurité.

Il y avait des échos des explosions. Selon des témoins oculaires à Ashkelon, une interception par le Dome de fer a été observée dans le ciel de la ville.

L’alarme à Ashdod a été entendue lors du discours électoral du Premier ministre Netanyahou.

Cette attaque du Hamas est aussi un message de l’organisation terroriste qui a pour objectif de menacer directement le premier ministre suite à sa déclaration sur la souveraineté de la Judée Samarie et du Jourdain et de lui montrer que la sécurité, son cheval de bataille n’est pas atteinte dans son pays.

Le direct a repris puis s’est à nouveau interrompu :

MISE A JOUR 21:32:21

Les forces de sécurité sont toujours à la recherche de nouvelles roquettes tombées, mais signalent que seules deux roquettes semblent avoir été tirées de Gaza il y a peu de temps – et non cinq comme cela a été rapporté pour la première fois.

Une des roquettes s’est dirigée vers la ville côtière méridionale d’Ashdod et a été interceptée par le Dome de fer.

Le second a atterri dans une zone dégagée près d’Ashkelon

MISE A JOUR 21:34:41

Un événement de la campagne de Gantz à Ashkelon a également été interrompu par des tirs de roquettes à Gaza ce soir.

MISE A JOUR 21:37:31

Les forces du Hamas seraient en train d’évacuer des installations de Gaza dans l’attente de frappes de représailles israéliennes à la suite des tirs de roquettes de ce soir.

MISE A JOUR 21:36:31

Le maire d’Ashkelon, Tomer Glam, ordonne l’ouverture de nouveaux abris dans la ville.

«Nos résidents sont expérimentés, malheureusement. Ils savent qu’ils doivent écouter les instructions du Homefront Command [de l’armée] », a-t-il déclaré à Channel 12.

Une femme, 46 ans, souffre d’une crise d’angoisse à Ashdod à cause de la sirène d’alarme. Elle est emmenée à l’hôpital Asuta de la ville.

MISE A JOUR 21:36:31

Le chef du parti de la « nouvelle droite » et ancien ministre israélien de l’Education, Naftali Bennett a profité de la situation de sécurité lors de sa campagne :  » la fuite de Netanyahu lors d’un discours à Ashdod après les tirs de roquettes de Gaza est une « humiliation nationale », et le Hamas n’est pas intimidé par quoi que ce soit. »

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !