Si vous pensiez un instant que la modernitĂ© avait quelque peu attĂ©nuĂ© l’antisĂ©mitisme et la haine des Juifs en Europe de l’Est alors vous aviez complètement tort…

Le dĂ©sir de faire un pogrom chez les Juifs, c’est juste une seconde nature dans cette partie du monde, qui souffre d’un retard Ă©conomique et de prĂ©jugĂ©s, comme si tout l’argent du monde Ă©tait pris par des Juifs et ne laissait rien aux non juifs …

RĂ©sultat d'image pour pogrom

Et peu importe si la ville jouit, et prospère financièrement en raison de l’intĂ©rĂŞt des Juifs pour cette rĂ©gion et non par le talent de ces habitants locaux indiffĂ©rents !

Y a-t-il une opportunité ? Existe-t-il un moyen de battre les Juifs ? Alors venez « Oderov Tudrov » (allons y !) !!

 

Un groupe d’une trentaine d’Ukrainiens s’est dĂ©chaĂ®nĂ© Ă  Ouman ce samedi soir vers minuit et a battu sans pitiĂ© des juifs proche du kever du rabbi Nachman de Breslev, selon un site Internet haredi..

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Alyaexpress-News 

Ougasheli.com 

Des témoins disent que les Ukrainiens ont couru sauvagement dans la rue et ont cherché des Juifs avec des couteaux à la main.

Un des Juifs  Ă  Uman a dĂ©clarĂ© Ă  Kikar Shabath ce samedi : « Je suis revenu du site de Rabbi Nahman et je vois qu’ils ont battu tous les Juifs qui ont osĂ© les regarder ou dire un mot. Cela a commencĂ© par un diffĂ©rend insignifiant entre l’un des Ukrainiens et des Juifs locaux.

« La police est venue sur les lieux mais n’a rien fait pour aider les Juifs. Ils se sont simplement tenus Ă  l’Ă©cart en regardant ce qui se passait, tandis que les Juifs Ă©taient battus « , a-t-il ajoutĂ©.

Samedi soir, quatre Juifs ont Ă©tĂ© transportĂ©s Ă  l’hĂ´pital le plus proche en raison des blessures infligĂ©es par les Ukrainiens.

Shlomi Elisha, a dĂ©clarĂ© Ă  Kikar Shabbat : « En raison de nombreux incidents survenus ces derniers mois, nous finançons une unitĂ© de gardiens pour nous protĂ©ger, nous et nos rues, des voyous ukrainiens. Nous n’attendons rien des autoritĂ©s ukrainiennes. »

L’histoire n’est pas terminĂ©e, et ces dernières heures, il est rapportĂ© que les ukrainiens sont revenus sur les lieux dans le but de se quereller avec les Juifs, et la police est sur les lieux essayant de calmer les esprits.

🟦 ANNONCE 🟦

   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.