La rue des Petites Ecuries à Paris fut fermée hier après qu’un arabe armé ait retenu trois personnes en otage, dont une femme enceinte.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Des vidéos et des images de la scène montrent de nombreuses voitures de police et un cordon de sécurité mis en place.

La police antiterroriste a encerclé le magasin d’informatique Mixicom dans le 10ème arrondissement, à proximité de la Gare du Nord Eurostar.

L’agence de presse locale France Bleu a rapporté que  »l’homme a prétendu être en possession d’une bombe et d’une arme de poing’. En fait il portait des couteaux et une arme factice et pas d’explosifs.

Les forces spéciales françaises, une ambulance et l’équipe de déminages sont arrivés sur les lieux.

Un homme a été blessé lorsque l’otage musulman l’a attaqué avec un objet avant de prendre l’otage.

Une source de sécurité sur les lieux a déclaré que le terroriste musulman voulait parler à l’ambassade iranienne et au gouvernement français, mais la police a déclaré que l’incident n’était pas considéré comme lié au terrorisme.

Au bout de quelques heures, le terroriste musulman a été arrêté après avoir arrosé deux personnes dont une femme enceinte avec de l’essence et les avoir prises en otage.

Il a exigé qu’il soit mis en contact avec Abolghasem Delfi, l’ambassadeur iranien dans la ville, pour délivrer un message au gouvernement français, selon des sources policières.

Mais après presque quatre heures à l’intérieur des bureaux d’une entreprise de technologie dans la capitale française, des policiers armés l’ont arrêté.

Une source policière a déclaré que le terroriste musulman «semblait être psychologiquement perturbé» et a exclu un motif terroriste. Mais ce marocain de 26 ans a évoqué le 11-septembre, l’islam, et l’affaire Mérah… selon l’Express.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️