« Les troupes turques et les forces d’Assad ont lancĂ© l’opĂ©ration « Printemps de la paix » contre les positions kurdes et les terroristes de l’Etat islamique dans le nord de la Syrie », a annoncĂ© mercredi le dictateur turc Recept Tayyip Erdogan.

Cette dĂ©cision intervient aprĂšs que les États-Unis eurent annoncĂ© qu’ils retiraient leurs troupes de la rĂ©gion , abandonnant ainsi les Forces dĂ©mocratiques syriennes (SDF), son principal alliĂ© dans la bataille contre les terroristes de l’Etat islamique.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Des combattants kurdes ont déclaré que les avions de combat turcs avaient atteint 50 km en profondeur en Syrie . Il y aurait des victimes.

« Les forces dĂ©mocratiques syriennes mettent fin aux opĂ©rations anti-ISIS au milieu de l’offensive turque », ont indiquĂ© des sources amĂ©ricaines et kurdes.

Erdogan annonce que l'opération 'Peace Spring' contre les Kurdes qui ont combattu l'Etat islamique en Syrie a commencé (2) .jpg

«Nos forces armĂ©es turques et l’ArmĂ©e nationale syrienne ont lancĂ© le #OperationPeaceSpring contre le PKK / YPG et les organisations terroristes Daesh, dans le nord de la Syrie. Notre objectif est d’Ă©liminer le corridor terroriste Ă  notre frontiĂšre sud, et d’apporter la paix et la sĂ©curitĂ© dans la rĂ©gion », a tweetĂ© Erdoğan.

«Avec l’opĂ©ration Peace Spring,( « Printemps de la paix ») nous Ă©liminerons les menaces terroristes dirigĂ©es contre notre pays. Avec la ZONE SÉCURITAIRE que nous Ă©tablirons, nous assurerons le retour des rĂ©fugiĂ©s syriens dans leurs pays. Nous allons protĂ©ger l’intĂ©gritĂ© territoriale de la Syrie et sauver les habitants de la rĂ©gion des griffes de la terreur », a ajoutĂ© Erdoğan.

Erdogan annonce que l'opération "Peace Spring" contre les Kurdes qui ont combattu l'Etat islamique en Syrie a commencé (3) .jpg

Une fois de plus, le prĂ©sident Trump a dĂ©fendu sa dĂ©cision soudaine de retirer les troupes amĂ©ricaines du nord-est de la Syrie, ouvrant ainsi la voie Ă  l’invasion militaire turque contre les forces kurdes.

«Les combats entre diffĂ©rents groupes se dĂ©roulent depuis des centaines d’annĂ©es. Les Etats-Unis n’auraient jamais dĂ» ĂȘtre au Moyen-Orient. Nous avons dĂ©placĂ© nos 50 soldats. La Turquie DOIT prendre le contrĂŽle des combattants de l’Etat islamique capturĂ©s que l’Europe a refusĂ© de faire revenir. Les stupides guerres sans fin, pour nous, se terminent! », a tweetĂ© le prĂ©sident Trump.

Le SDF, dirigé par les Unités de protection du peuple kurde (YPG), a qualifié le geste de Washington de « coup de couteau dans le dos ».

La Turquie considĂšre les Kurdes, qui se sont battus aux cĂŽtĂ©s des forces amĂ©ricaines pour vaincre l’Etat islamique, comme une menace pour leur pays.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.