đź”´ Turquie : 15 membres du Mossad arrĂŞtĂ©s pour espionnage au profit d’IsraĂ«l

AllĂ©gations en Turquie sur l’arrestation de ce qu’ils appellent « du personnel du Mossad » dans le cadre d’une vaste opĂ©ration dans plusieurs provinces : selon un article paru dans le journal Sabah, 200 membres du personnel du renseignement turc ont pris part Ă  une opĂ©ration qui a abouti Ă  l’arrestation de 15 membres du Mossad opĂ©rant dans des cellules turques pendant cinq ans. Le rapport a publiĂ© des photos floues de certains de ces dĂ©tenus soupçonnĂ©s d’espionnage pour IsraĂ«l.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La Turquie a rapportĂ© dans le journal Sabah que des agents du Mossad chargĂ©e des affaires d’espionnage ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©s.

La Turquie a rapporté dans le journal Sabah que des agents de l'institution chargée des affaires d'espionnage ont été arrêtés

L’opĂ©ration d’arrestation a eu lieu il y a deux semaines, le 7 octobre, dans quatre quartiers diffĂ©rents. Selon le rapport, tous les membres prĂ©sumĂ©s du Mossad arrĂŞtĂ©s sont d’origine arabe. Un article paru dans un journal proche du rĂ©gime de Recep Tayyip Erdogan a affirmĂ© qu' »en Ă©change de l’argent, ils ont fourni au Mossad des informations sur les Ă©tudiants Ă©trangers des universitĂ©s turques, et en particulier sur ceux qui pourraient rejoindre les industries de la dĂ©fense Ă  l’avenir ».

Selon le rapport, l’une des principales figures du rĂ©seau – mentionnĂ©e dans l’article et la photo de AB qui est entrĂ©e en Turquie en 2015. En juin, la police turque a dit qu’il a Ă©tĂ© portĂ©e disparue. En consĂ©quence, a-t-on affirmĂ©, la cellule pouvait fonctionner sans interruption – mais Sabah a affirmĂ© que les services de renseignement turcs l’avaient dĂ©jĂ  suivi. Selon le journal, le mĂŞme dĂ©tenu Ă©tait en contact avec un « officier de terrain porteur d’un passeport israĂ©lien liĂ© au Mossad ». Pour cette activitĂ©, il Ă©tait payĂ© 10 000 $ par an.

Publicité 

Une autre personne arrĂŞtĂ©e – RAA – avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© portĂ©e disparue. Il s’est envolĂ© pour la capitale croate Zagreb fin juin, oĂą il aurait rencontrĂ© des officiers du Mossad. Le troisième de la mĂŞme cellule – MAS – s’est envolĂ© deux fois pour Zurich, en Suisse, oĂą il aurait rencontrĂ© des responsables du Mossad. Lui aussi, comme les autres, a Ă©tĂ© portĂ© disparu.

En Turquie, il a Ă©tĂ© dit qu’il s’agissait de la plus grande opĂ©ration de renseignement depuis l’assassinat du journaliste Jamal Khushkji par les Saoudiens sur le sol turc. Pendant un an, les Turcs ont suivi par divers moyens le mĂŞme rĂ©seau d’espionnage dont l’un des objectifs aurait Ă©tĂ© d’obtenir des informations sur les Palestiniens dans les universitĂ©s de Turquie. Le rĂ©seau a Ă©galement suivi les organisations opĂ©rant en Turquie.

L’argent a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© aux membres du rĂ©seau par l’intermĂ©diaire de sociĂ©tĂ©s de transfert d’argent telles que Western Union, et parfois ils ont Ă©galement reçu des pièces en bitcoins pour leur travail. Selon les allĂ©gations, ils ont rencontrĂ© face Ă  face Ă  l’Ă©tranger les officiers du Mossad – et non en IsraĂ«l. Outre Zurich et Zagreb, ils ont Ă©galement reçu les instructions dans la capitale roumaine de Bucarest et la capitale kenyane de Nairobi.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦