Sauf changements imprévus demain, jeudi 7 novembre, les structures du gouvernement local en Israël se mettront en grève.

Les Ă©coles seront partiellement paralysĂ©es : il n’y aura pas de transport des Ă©lèves et des gardes des Ă©coles et des jardins d’enfants et les assistants des enseignants travaillant dans les municipalitĂ©s n’iront pas au travail. Pour des informations exactes sur la grève, il est recommandĂ© de contacter directement les Ă©coles et les conseils locaux.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les inspecteurs municipaux ne travailleront pas : cela signifie qu’aucune amende ne sera infligĂ©e, c’est une bonne nouvelle !

Dans les yishouvim, le ramassage des ordures s’arrĂŞtera.

Tous les dĂ©partements des autoritĂ©s locales n’accepteront pas de visiteurs, y compris le service d’assistance sociale et les commissions de planification et de construction.

Hier, le Centre pour le gouvernement local a adressĂ© une lettre au chef du gouvernement et au ministre des Finances pour lui demander « de faire passer les gens avant la politique ». Nous parlons de l’obligation d’abolir les restrictions imposĂ©es par le gouvernement sur les budgets des autoritĂ©s locales pour 2020.

En conséquence, la mairie et les conseils régionaux ont cessé de recevoir des fonds pour divers programmes, en particulier pour la réparation et l’agrandissement d’écoles et le renforcement de bâtiments dans la bande frontalière au nord. Parmi les victimes figurent des programmes de soutien aux étudiants périphériques.

Ils exigent Ă©galement l’annulation de la dĂ©cision de rĂ©duire les «cadeaux» Ă  190 pourboires Ă  la pĂ©riphĂ©rie, totalisant environ 300 millions de shekels.

Cette semaine, la Commission des finances de la Knesset a approuvĂ© le transfert de 750 millions de shekels aux autoritĂ©s locales, mais le Centre a besoin de plus d’environ 1,2 milliard d’euros.

La lettre des maires fixe la date limite pour satisfaire Ă  leurs exigences ; Ă  20 heures ce mercredi. C’est-Ă -dire que pour Ă©viter une grève, la commission des finances doit allouer d’urgence 450 millions supplĂ©mentaires.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les dĂ©tenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifiĂ© une photo sur laquelle vous possĂ©dez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !