🔴Liberté de courte durée ! Tsahal a arrêté quatre des six terroristes prisonniers fugitifs ! (vidéos)

Le professionnalisme et la persĂ©vĂ©rance de la Brigade territoriale de la vallĂ©e du Jourdain (Ha-Bika) Pathfinder Intelligence Unit ont permis d’apprĂ©hender des prisonniers palestiniens qui s’Ă©taient Ă©vadĂ©s de la prison de Gilboa il y a cinq jours.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La police et les responsables militaires Ă©taient convaincus que les fugitifs s’Ă©taient dĂ©placĂ©s vers le sud en direction de la Samarie, ou vers l’ouest vers Beit She’an et peut-ĂŞtre la Jordanie, selon Wallanews. Cette hypothèse Ă©tait fondĂ©e, car la prison est situĂ©e Ă  quelques kilomètres des territoires palestiniens et Ă  16 kilomètres de JĂ©nine, d’oĂą proviennent tous les terroristes Ă©vadĂ©s.

🟦 ANNONCE 🟦

Les seuls qui ont insistĂ© pour poursuivre les recherches en direction du nord Ă©taient deux Ă©claireurs de la brigade a-Bika – le major Mohammed Fawaz et le traqueur vĂ©tĂ©ran Hamer Diab. Ils ont pu identifier les empreintes de pas des chaussures de Zakaria Zbeidi, et quelques heures plus tard, ils ont trouvĂ© plusieurs autres objets qui indiquaient la zone au nord de la prison.

Après un certain temps, ils ont Ă©tĂ© rejoints par des rĂ©servistes de l’unitĂ© d’Ă©claireurs bĂ©douins du district militaire du Sud. Ils ont cherchĂ© avec altruisme des traces dans la vallĂ©e de JezrĂ©el sous le soleil brĂ»lant et la nuit Ă  la lueur d’une lanterne.

Publicité 

Les pisteurs ont dĂ©fendu leur version dans un diffĂ©rend avec le commandement, et les forces de sĂ©curitĂ© ont Ă©tĂ© envoyĂ©es dans la partie nord de la zone, aux contreforts de la GalilĂ©e. Le Shabak et la police ont conclu que des prisonniers pourraient se cacher dans le village d’Umm al-Ghanem sur la pente du mont Tavor. En fin de compte, ils ont Ă©tĂ© trouvĂ©s lĂ  dans le relais routier.

Les mĂ©dias israĂ©liens ont publiĂ© des photos de deux dĂ©tenus dans un Ă©tat extrĂŞmement Ă©maciĂ© – ils n’ont pas mangĂ© ni bu pendant longtemps. Le visage de Zakaria Zbeidi Ă©tait enflĂ© par les coups – il a rĂ©sistĂ© Ă  l’arrestation. Les blogueurs palestiniens, quant Ă  eux, ont publiĂ© des photos retouchĂ©es de « hĂ©ros de la rĂ©sistance » joyeux et souriants.

La famille Nazareth, qui selon les mĂ©dias israĂ©liens a rapportĂ© Ă  la police oĂą se trouvaient les deux fugitifs, a niĂ© toute implication dans la dĂ©tention. « C’est un mensonge. Nous n’avons signalĂ© nulle part et Ă©tions au mariage. Nous ne savons pas d’oĂą les gens ont obtenu cela et pourquoi nous avons Ă©tĂ© entraĂ®nĂ©s dans cette affaire », a dĂ©clarĂ© l’agence de presse Ynet citant un membre de la famille.

« Nous voulons aider l’Etat, mais nous ne sommes pas impliquĂ©s dans cette affaire », a dĂ©clarĂ© un homme d’une famille, dont plusieurs servent dans le système de sĂ©curitĂ©. Selon une version publiĂ©e plus tĂ´t, les terroristes en fuite leur ont demandĂ© de la nourriture et de l’aide, mais les propriĂ©taires de la maison ont appelĂ© la police. Dans les territoires palestiniens, des menaces ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© profĂ©rĂ©es contre la famille.

 

🟦 ANNONCE 🟦