Le Cabinet se réunit : Bennett sur la variante Omicron « Actuellement nous sommes dans l’incertitude »

Après une heure de retard, les ministres du cabinet Corona se réunissent ce soir (samedi) au Kirya à Tel Aviv pour discuter des moyens de traiter la nouvelle souche,  » Omicron « . Les événements de Hanoukka ne seront probablement pas discutés ce soir. La réunion se concentrera sur le retour du personnel du GSS, la fermeture des frontières, les restrictions imposées aux rapatriés de l’étranger et la reprise des activités hôtelières pour les passagers revenant des pays rouges.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

A ce jour, une personne de retour du Malawi, qui a été exposé à Omicron, a été identifié en Israël. En outre, sept autres cas sont soupçonnés, dont les résultats n’ont pas encore été obtenus. Sur les sept : trois vaccinés et quatre non vaccinés (dont un récupérés six mois après la guérison, et vaccinés avec une deuxième dose six mois après la vaccination). Quatre sont revenus de l’étranger et trois ne sont pas allés à l’étranger récemment.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Au début de la discussion du comité ministériel pour le virus Corona, le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré : « Nous sommes actuellement dans un espace d’incertitude, c’est un sujet qui n’est pas simple et inconfortable , c’est une « période de brouillard ».

Bennett a déclaré qu’il fallait être prudent avec un minimum de risques. « Nous voulons maintenir les formidables réalisations de l’État d’Israël comme ce fut pour la variante delta avec un Israël ouvert et fonctionnel, avec une économie qui fonctionne et un système éducatif actif, lorsque les enfants vont à l’école. C’est la priorité absolue. Pour cela, nous allons besoin d’une surveillance étroite des frontières des États. « Nous sommes actuellement en avance sur le monde dans la collecte d’informations, mais aussi dans la prise de décisions rapides. »

Publicité 

« Au cours de samedi, nous avons eu de nombreuses discussions, avec des responsables du ministère de la Santé, avec des groupes d’experts, et samedi soir, j’ai eu une conversation avec le PDG de Pfizer et le directeur de Moderna. Les recommandations que nous apporterons ce soir sont des recommandations du Premier ministre, le Ministre de la Santé et ministère de la Santé : « L’un de nous tous, et c’est très important pour la confiance du public.

À propos des événements de Hanoucca, Bennett a déclaré : « Je voudrais transmettre un message important ici, également avant les événements de Hanoucca : les indications montrent que la vaccination prévient les maladies graves et le rappel est très important pour la protection contre les maladies graves. Cela est, même s’il est infecté.

« Donc, en ce moment, avant que la variante ne se propage, c’est exactement le moment de se faire vacciner. C’est exactement la fenêtre d’opportunité pour protéger les membres de votre famille, vos enfants, vous-même. Les événements de Hanoukka, afin que les enfants puissent sortir et célébrer en toute sécurité, emmenez-les se faire vacciner. »

Hier, le Home Front Command a commencé à prendre des mesures pour aider à faire face à la nouvelle souche. Dans le cadre des mesures prises, des centaines d’échantillons du Home Front Command ont été envoyés au domicile de citoyens rentrés dans le pays en provenance des pays définis comme rouges et actuellement en isolement à domicile, dans le but de tester et d’adhérer à les lois d’isolement.

Par ailleurs, il a été décidé de doubler les équipes chargées d’absorber les rapatriés de l’étranger et de les transférer vers les hôtels d’isolement. Les prochains vols qui atterriront dans le pays en provenance des pays rouges (Seychelles et Afrique du Sud) seront détournés vers le Terminal 1.

Le commandant du quartier général d’Alon, le général de brigade (Rés.) Reli Margalit, a voulu renforcer le système de tests à l’aéroport avec des tests PCR supplémentaires, et une équipe d’enquête dédiée a été mise en place pour suivre la souche africaine et éviter la simplicité et couper le chaîne de contamination. « Nous comprenons qu’il y a de fortes chances que la nouvelle variante soit déjà arrivée ici, nous faisons donc toutes les démarches pour couper les chaînes de contagion. Heureusement, en ce moment, le nombre de vérifiés en Israël est faible », a déclaré Margalit.

Partout dans le monde, Omicron, la nouvelle souche du virus corona, est redoutée, et de nombreux pays ont annoncé qu’ils fermaient leurs portes aux touristes en provenance des pays sud-africains où la souche a été découverte. La Suisse a annoncé ce matin une interdiction d’entrée dans le pays de ceux qui venaient de pays diagnostiqués positifs à l’ Omicron, dont Israël.

Le vice-ministre de la Défense, Alon Schuster, a déclaré lors d’un événement « culturel » organisé à Mevaseret Zion que le commandement du front intérieur recherchait environ 800 Israéliens qui auraient été exposés à la nouvelle souche. « La variante qui a été découverte est inquiétante et elle est peut-être plus contagieuse que son prédécesseur. Par conséquent, nous nous y sommes préparés à grande vitesse », a déclaré le sous-ministre Schuster.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦