Abdelkader Merah : « Je suis fier de mon frére »

 

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Vidéo de l’appartement après le raid :

Publicité 

Les enquêteurs tentent de retrouver le stock des armes du terroriste, et de ses  suspects qui ont été financé  pour la plupart par des cambriolages. Dans le même temps, ce matin, la détention du grand frère, révèle qu’il a contribué à la conception et la complicité de ces meurtres.

Mohammed Merah était en possession d’un arsenal d’armes de guerre impressionnant. Les chercheurs français révèlent le stock d’armes était dans l’appartement, d’une valeur  de 20000euros.

Il avait différents types d’armes :  pistolet automatique Colt .45 et 11,43 mm de diamètre,  mitrailleuse Uzi, des pistolets, fusil de chasse. C’est en Afghanistan qu’il a acquis l’utilisation des armes au sein de camps d’entraînement des talibans.

 « Il prétend qu’il les a acheté au prix fort», a déclaré la coordonnatrice national du renseignement, Angela Mancini, sur  BFMTV. « Ces armes sont d’une valeur d’environ 20 000euros, il est difficile à croire qu’il a pu les payer avec le salaire d’un mécanicien, mais les vols et cambriolages sont les seuls moyens de financer un tel arsenal ».

Les enquêteurs de la police ont identifié deux véhicules volés, y compris un certain nombre d’autres armes automatiques. Le frère du terroriste sera présenté devant les tribunaux, sa petite amie est « surprise et choquée ».

En attendant, l’enquête continu sur le frère aîné du terroriste, Abdelkader Merah sur la présomption d’implication dans la planification et l’exécution de massacres. Ce matin, il sera traduit devant un juge à Paris, qui permettra de déterminer s’il y a lieu de prolonger la détention pour complément d’enquête.

Le frère du terroriste :

Abdelkader Merah a dit aux enquêteurs de la police qu’il était « fier » des actions de son frère et il a également exprimé sa joie car son frère est mort les armes à la main ». Il a admis qu’il était présent lors du vol du scooter utilisé lors des attentats  en disant qu’il ne savait rien sur les intentions de son frère.

Cet homme a un passé de 29 ans d’extrémisme islamique. Des explosifs ont été trouvées dans sa voiture. Les chercheurs estiment  le terroriste Mohammed Merah a agi seul à la fin, et que le rôle de son frère était juste un  soutien logistique.

La partenaire du frère dit être choqué qu’il soit arrêté selon son avocat. Les chercheurs vont suspendre son arrestation qui a duré plus de 4 jours.

La mère du kamikaze âgée de 55 ans a été libéré ce week-end et lavée de tout soupçon. L’avocat de la mère, Jean – Yves Gounod, a dit dans une conversation avec des journalistes qu’elle est dévastée par des sentiments de culpabilité. L’avocat de la défense a également qu’elle n’aurait jamais pu imaginé la possibilité que son fils puisse commettre de tel acte et elle a peur de rentrer chez elle à Toulouse, par crainte de «représailles».

Une marche silencieuse doit de faire aujourd’hui en mémoire aux victimes qui commencera à midi, Place de la Bastille à Paris, sous le titre «République unie contre le racisme, l’antisémitisme et l’intégrisme ».

🟦 ANNONCE 🟦