Chili : Quand le feu déclenche un incendie d’antisemitisme !

Les autorités chiliennes ont arrêté un touriste israélien accusé d’être l’auteur, par négligence du  terrible incendie qui a détruit des milliers d’hectares de parc national de Torres del Paine en Patagonie chilienne. Le citoyen israélien, Singer Rotem (23 ans), avait avoué avoir allumé l’incendie provoquant un incendie .Mais selon d’autres sources cet homme se trouvait a une heure du lieu de l’incendie.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Dans des conditions normales, une enquête aurait due être ouverte afin de déterminer le degré de responsabilité de cet  événement tragique puis s’il est reconnu coupable, une condamnation aurait du être prononcée à l’issue d’un procès selon la loi chilienne. Mais ce n’est pas le cas pour ce citoyen israélien.

Cette affaire est allé plus loin, en raison de l’identité de l’accusé juif et israélien. Cela a entrainé dans le pas une haine refoulée contre les Juifs et contre l’Etat d’Israël. Même certains ont utilisé cette catastrophe pour relancer des mythes antisémites et ‘importer le territoire conflit israélo-palestinien en Chili ?

Plus inquiétant sont les déclarations via Twitter de Fouad Chahin, député de la République du Chili pour le district 49: Le tweet est des plus clair  et ‘il n’est guère besoin ajouter rien de plus. Chahin a accusé, sans preuve que les israéliens tuaient des enfants palestiniens.

D’autres  en suivant l’exemple de cette personnalité politique au Chili, se demandait pourquoi les Israéliens se rendent tous dans leurs pays après avoir terminé leur service militaire (espionnage?).