Après Hitler et Staline, la France s’incline face à l’Islam par Giulio Meotti

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Un nouveau cas littéraire explique aisément ce qui se passe à Paris :

Giulio Meotti

L’écrivain, un journaliste italien qui écrit une chronique bi-hebdomadaire pour Arutz Sheva est l’auteur du livre « Une nouvelle Shoah », qui présente des recherches sur les histoires personnelles des victimes du terrorisme d’Israël. Ses écrits ont paru dans des publications telles que le Wall Street Journal. Il est à l’œuvre d’un livre sur le Vatican et Israël.

Texte traduit par Alyaexpress-News :

Le nouveau gouvernement français de gauche a approuvé le projet de l’Emirat Islamique du Qatar pour financer les banlieues défavorisées, qui abritent un nombre important de personnes estimé entre 4 à 6.000.000 musulmans.

Paris se rend-t-il complice des monarchies du Golfe, qui soutiennent partout dans le monde l’islam radical et le djihad? Le Qatar et ses 65 millions de dollars aurait il comme objectif de colporter la haine religieuse et la séparation entre les musulmans de France et d’autres parties de l’Europe ?

Le polémiste intellectuel d’origine juive, Eric Zemmour, dit à juste titre que le plan du Qatar est, comme les peuples espagnols et britanniques qui financent les catholiques et protestants en France pendant les guerres religieuses du XVI siècle. Zemmour déclare: « Pour le Qatar, la France est sans aucun doute la terre de l’islam ».

En France, il y a maintenant plus de mosquées islamiques en cours de construction que les églises catholiques, et il y a plus de musulmans pratiquants que de catholiques pratiquants:

Dans l’ensemble, le nombre total de mosquées en France a déjà doublé pour atteindre plus de 2.000 au cours des 10 dernières années. Pendant ce temps, l’Église catholique en France a  seulement 20 nouvelles églises construites au cours des 10 dernières années, et a officiellement fermé plus de 60 églises, dont beaucoup sont devenues des mosquées, selon les recherches effectuées par le quotidien français La Croix.

La France est toujours prête à capituler devant la «nouvelle règle» sur le terrain .

Le maréchal Pétain Philippe, «le héros de Verdun », était l’une des figures les plus vénérée arrivés au pouvoir démocratiquement dans la foulée de l’invasion allemande de la France en 1940. Comme premier ministre, Pétain a signé un accord de collaboration avec l’Allemagne nazie, en échange de garder une petite partie de la France, avec sa capitale à Vichy, en dehors de l’occupation nazie.

Depuis 1967, la guerre des Six Jours, Israël, est un pays menacé et la France depuis son président Charles de Gaulle a une politique pro-arabe et a institué un embargo sur les armes au Moyen-Orient. Il a qualifié le peuple juif comme «un peuple élitiste et dominateur. » Cela a marqué lors de la Seconde Guerre mondiale lorsque le chef de l’Etat avait annoncé une remarque antisémite contre Israël et le peuple juif.

Jean-Paul Sartre est l’incarnation de cette trahison culturelle, le gourou humaniste qui a refusé un prix Nobel pour la littérature et fondée le journal Libération de gauche. Pendant l’occupation nazie de Paris, il était un profiteur cynique porté exclusivement sur sa carrière littéraire propre et prêt à faire des compromis avec les autorités. Sartre a travaillé pour « Comoedia », un magazine financé par les nazis; son ouvrage « Les Mouches » a obtenu la bénédiction de la censure hitlérienne, son compagnon, la déesse féministe Simone de Beauvoir, a travaillé pour le programme radiophonique national-Allemand.

Après la guerre, Sartre a reconstruit son image de grand-résistant en faveur de Moscou. Il était déjà familié avec les horreurs du goulag soviétique, mais ne l’a pas révélé pour «ne pas décourager le moral des travailleurs de  Billancourt, tandis que les intellectuels français ont organisé un rassemblement de solidarité à Paris à l’appui de la position officielle soviétique en accusant les médecins juifs d’assassiner les dirigeants communistes.

Beaucoup moins connue est l’éloge de Sartre pour le terrorisme arabe. Lorsque 11 athlètes israéliens ont été massacrés lors des Jeux olympiques de Munich en 1972, Sartre écrit: «Le terrorisme est une arme terrible, mais les pauvres opprimés n’ont pas les autres. »

Il y a quelques jours, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, s’est dit « choqué » par le dernier livre écrit par Millet, le pamphlétaire le plus célèbre de Paris.

« Le Premier ministre n’a pas lu le livre, il a fait usage de  propagande », dit Millet. Son cas, l’affaire Millet, comme il est maintenant connu en France, révèle le danger  de briser les tabous sur l’islam en Europe.

La plus grande bibliothèque de la Belgique, Filigranes, a volontairement retiré les exemplaires de Millet « Eloges littéraires de Anders Breivik ». Aucun tribunal ne leur a ordonné de le faire. « Pour la première fois en 29 années, la bibliothèque a pris une telle décision », selon le propriétaire de Filigranes, Marc Filipson. « Ce sont des gens toujours prêts à s’agenouiller à l’idéologie dominante», répond Millet.

L’auteur primé de l’Académie Françase, Millet a été contraint de démissionner du comité de lecture de Gallimard, la maison d’édition qui a dominé la littérature du XX e siècle, la maison de Proust et de Gide, Kundera et Simenon, Camus et Genet, où Millet continue  en tant que rédacteur, mais sans prendre des décisions au sujet des livres qui seront publiés.

Millet a découvert quelques-uns des lauréats du prix Goncourt, le prix littéraire le plus noble en France, tels que « Les Bienveillantes » de Jonathan Littel et « L’art français de la guerre » par Alexis Jenni. Pas seulement là, une vingtaine de romans et d’essais écrits de Millet sont présents dans le célèbre catalogue de Gallimard.

Millet n’excuse pas, ne cherche pas à atténuer le monstre, mais il offre une effrayante et terrible vision scandaleuse du bain de sang. On constate la crise de l’identité européenne et du multiculturalisme. «Comment pensez-vous que j’ai écrit un éloge de Breivik? », dit Millet. «J’ai écrit qu’il est un monstre et un criminel ».

Mais maintenant, il craint pour sa propre sécurité, parce que la France, dit-il, peut devenir un lieu qui est dangereux. «Pendant vingt jours, j’ai regardé derrière mon dos et j’ai enlevé mon nom de la boîte aux lettres ».

Il y a quelques jours, l’hebdomadaire, le Nouvel Observateur a parlé de Millet sur sa couverture sous le titre « Les néo-fascistes et leurs amis », citant son nom avec celui d’autres écrivains connus. «C’est une méthode stalinienne», dit Millet.

Le journal Le Monde a publié une pétition à signer par 120 écrivains contre lui.

Le Figaro a mené une campagne contre la diabolisation de l’écrivain, tandis que Élisabeth Lévy a appelé «la fatwa de Saint-Germain-des-Prés », une référence à Gallimard, le « temple de la Littérature ».

Bruno de Cessole, du Figaro, a appelé « la chasse aux sorcières », tandis que Denis Tillinac a comparé par le «pétainisme doux », « les fanatiques du nouvel ordre moral » et les « gauchistes » de Torquemada.

L’écrivain Gabriel Matzneff a dit « l’attitude de l’intelligentsia de Paris à l’islam »

Il a dit, « l’explication est claire:. Lâcheté en 2012, le Café de Flore se met à genoux devant des fanatiques barbus de la Libye, en Syrie, comme il y a 30 ans s’agenouillant devant Staline.

Millet a dénoncé «la fin de la civilisation humaniste», «l’idéologie de l’anti-racisme», dit-il que «l’Europe est en cours d’intimidation de la part des salafistes et du politiquement correct » et que le multiculturalisme »est l’une des formes de la décadence culturelle, spirituelle et sociale de l’Europe ».

Millet définit Anders Breivik, comme un «symptôme démoniaque de notre société» comme Mohammed Merah, le meurtrier de masse islamique de Toulouse, où il a tué quatre civils juifs, dont trois enfants.

« Les tactiques utilisées aujourd’hui en France, écrit l’auteur,« sont les mêmes que Goebbels et Béria: décontextualiser, en extrapolant, intimidant, insultant « .

Selon Millet, «la littérature, en particulier en France, est le nouveau mensonge de la« tolérance ».

Il pense que le multiculturalisme »se développe sur la mort des cultures nationales dans le nom de l’humanisme. Le multiculturalisme est devenu une arme. Alors que l’Europe se sent coupable de génocide et de  colonisation, notre continent ne peut plus être lui-même. Les européens vivent dans la haine d’eux-mêmes, ce qui est une forme de nihilisme. Breivik est l’écho monstrueux et la réponse à cette haine « .

Millet ne se rétracte pas les mots qu’il a utilisés sur l’islam. «C’est la nouvelle terreur contemporaine. Il grandit avec le sentiment de culpabilité européenne « .

Pendant ce temps, dans toute la France, les Juifs doivent se protéger contre le lynchage dans les rues, le harcèlement dans les universités et les fusillades en dehors des écoles. L’attaque au mois de mars dans une école juive à Toulouse, qui ressemblait à celle d’Itamar (quand un père israélien, mère et trois enfants ont été massacrés dans leur lit par un commando palestinien), a déclenché une « explosion » des attaques antisémites à travers la France.

Selon le Service de Protection de la Communauté Juive, plus de 90 incidents antisémites ont eu lieu en France  dans les 10 jours qui ont suivi la fusillade.

Paris, c’est le «Mecque de la culture » pour les traîtres de l’humanisme européen. Tel qu’il est aujourd’hui, la France et l’Europe n’ont pas d’avenir. Dans le moment même où nous avons fermé cette histoire, la Suède est aussi dans le collimateur avec une attaque terroriste contre un centre juif et un centre casher à Paris.

Pour expliquer son implication dans la Résistance française, Jean Cavaillès a dit qu’il préfère lire Paris-Soir que le Beobachter Vôlkische. Maintenant, sur les boulevards, vous lisez Al Hayat.

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !