Attaque du maire de Tibériade anti-religieux, Ron Kobi : « Il est venu à la synagogue pour dire que celle-ci avait été construite illégalement »

Découvrez les détails de l’attaque contre le maire de Tibériade, Ron Kobi, ce jeudi soir. Pour rappel, il a été attaqué par plusieurs personnes qui ont été arrêtées par la police.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Ron Kobi est apparu lors d’un cours d’étude dans l’une des synagogues de la ville et a déclaré que le bâtiment avait été construit illégalement. Il a essayé de donner aux fidèles les papiers et les mandats appropriés.

Le garçon présent dans la synagogue a attaqué verbalement le maire et une échauffourée a commencé.

Les enregistrements de caméras vidéo montrent comment Ron Kobi attaque verbalement  les personnes présentes et en pousse même une. Une foule se rassemble autour du maire, qui finit par se précipiter sur lui et tente de le renvoyer de l’endroit.

Publicité 

La police appelée sur place a arrêté plusieurs suspects.

Les conseillers religieux disent que le maire n’avait rien à faire lors de la réunion et qu’il devait lui-même mettre fin à ses provocations.

Kobi a construit sa campagne contre les religieux à Tibériade. Ce n’est pas la première fois que le maire organise des campagnes  «provocante et haineuse contre cette communauté». Il y a quelques mois, il est apparu sur une plage religieuse séparée et a commencé à annoncer aux vacanciers que la plage deviendra bientôt mixte.

Une autre fois, il a ouvert une section d’une plage dans une zone religieuse pendant Shabath.

La communauté religieuse souffre beaucoup de cette haine et les propos et actes violents de ce maire ne peuvent qu’entraîner de la violence. Après avoir lancé des bus coopératifs le shabath, plusieurs rabbins ont prié sur la tombe du grand-père du maire. Ron Kobi a appelé cela « l’incitation « . À Lag-Ba-Omer, les Haredim ont brûlé un épouvantail de Ron Kobi sur le bûcher.

Il reçoit constamment des menaces de vie dans les SMS. Cependant, comme le conseil municipal n’a jamais été en mesure de constituer un budget (les factions religieuses s’opposent au maire), de nouvelles élections municipales auront bientôt lieu à Tibériade.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦