Attaque nocturne de Tsahal en Syrie : Une partie d’un missile anti-aérien depuis la Syrie est tombé à Tel Aviv

La presse syrienne a rapporté hier soir (jeudi) que des systèmes de défense aérienne ont été activés dans la région de Damas à la suite d’une attaque israélienne. Un militaire interrogé par la télévision syrienne a déclaré que la frappe aérienne avait été menée depuis le territoire libanais. Il a ajouté que la plupart des missiles ont été interceptés mais que des biens ont été endommagés. Selon un rapport du Centre syrien des droits de l’homme, Israël a attaqué hier soir (entre une heure et deux heures du matin) des sites militaires utilisés par des milices pro-iraniennes pour développer des armes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans le même temps, les systèmes de défense aérienne israéliens ont identifié hier soir le lancement d’un missile sol-air depuis le territoire syrien, apparemment parallèlement à une attaque dans le pays. Le missile a explosé au-dessus de la mer et il n’y avait aucune crainte qu’il touche une zone peuplée, donc aucune alarme n’a été déclenchée. Mais ce matin, un autre missile anti-aérien depuis la Syrie a été découvert au nord de Tel Aviv et tout cela sans déclencher d’alerte. Il semble que l’armement russe au mains de l’armée de Assad soit de plus en plus précis et efficace. Faudra t’il s’attendre à de nouveaux missiles anti-aériens à l’intérieur d’Israel lors d’attaques futures de Tsahal en Syrie ?

🟦 ANNONCE 🟦

Il y a deux semaines, les systèmes de défense aérienne syriens ont intercepté 22 missiles lors d’une attaque attribuée à Israël, selon un général russe. Le Centre syrien des droits de l’homme a déclaré à l’époque que l’attaque visait des dépôts d’armes du Hezbollah dans la région d’Al-Kalmon – entre Damas et Homs – et que quatre membres du Hezbollah avaient été tués au cours de celle-ci. Cependant, le Hezbollah a nié que ses membres aient été tués.

Publicité 
 
🟦 ANNONCE 🟦