Avec le soutien de l’Agence spatiale israélienne : la NASA a calibré un satellite au-dessus de la mer Morte et du cratère Ramon

Deux sites uniques en Israël : la mer Morte et le cratère Ramon. Le nouveau satellite, Earth Surface Mineral Dust Source Investigation, ou EMIT, est conçu pour tester si la poussière Les tempêtes réchauffent ou plutôt refroidissent la Terre. Le satellite a été lancé de Cap Canaveral vers la Station spatiale internationale le 14 juillet, à bord d’un vaisseau spatial cargo de type SpaceX Dragon , et s’appuie sur des recherches menées par le professeur Eyal Ben-Dor de l’université de Tel-Aviv et le professeur Ilan Koren de l’Institut Weizmann Le professeur Ben-Dor et sa doctorante Daniela Heller Perlstein sont également membres du comité scientifique de l’EMIT.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

« Nous ne connaissons pas l’effet de la poussière dans l’atmosphère », explique le professe Ben Dor. « Apparemment, la poussière réchauffe la terre car elle crée une couche isolante – comme les gaz à effet de serre par exemple. Par contre, il est possible que la poussière refroidisse l’atmosphère car elle ne laisse pas pénétrer le rayonnement solaire, comme la glace par exemple. EMIT est conçu pour vérifier quelles tempêtes de poussière chauffent et quelles tempêtes de poussière refroidissent la terre, et c’est bien sûr une question importante à la lumière du fait que nous assistons à un désert étendu, qui produit de plus en plus de tempêtes de poussière pour nous.

Le satellite EMIT, amarré à la Station spatiale internationale, est basé sur des recherches pionnières menées par le professeur Ben Dor et le professeur Koren en 2009 et a prouvé pour la première fois que les minéraux peuvent être détectés dans la poussière atmosphérique – depuis l’espace. En général, chaque substance dans l’univers a une signature spectrale unique, c’est-à-dire qu’elle absorbe d’autres longueurs d’onde. En analysant la lumière réfléchie par un objet, il est possible d’identifier de quels matériaux il est fait. Les chercheurs israéliens ont utilisé des images satellites pour effectuer une analyse hyperspectrale de la poussière s’élevant du désert du Sahara.

Organigramme d'EMIT en action. Crédit : NASA/JPL

Organigramme d’EMIT en action. Crédit : NASA/JPL

« Une tempête de poussière peut monter du Sahara, s’arrêter au Caire et absorber des toxines et de là continuer jusqu’à Tel-Aviv », explique le professeur Ben Dor. « Les minéraux nous disent d’où vient la poussière. Les minéraux contenus dans la poussière sont comme un filtre : un minéral jaune, par exemple, laissera passer toute la lumière jaune mais réfléchira tout le rouge dans l’espace. C’est pourquoi un nuage de poussière d’une source peut chauffer la Terre, et un nuage de poussière d’une autre source peut refroidir la Terre

Le satellite EMIT est un télescope hyperspectral qui sait analyser les longueurs d’onde qui sont avalées par les nuages ​​de poussière, et à l’aide du images ici sur le terrain, nous saurons identifier les minéraux. De plus, si nous savons identifier les minéraux, nous saurons également suivre le chemin des nuages ​​​​de poussière et être mieux préparés ici sur le terrain.

Le cratère Ramon, la Mer Morte et le satellite israélien « Shalom »
Afin de calibrer EMIT, le professeur Ben Dor a proposé à ses partenaires du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA deux sites en Israël : le cratère Ramon et la mer Morte. Le projet de calibration bleu-blanc a même reçu le soutien de l’Agence spatiale israélienne en le ministère de l’Innovation, de la Science et de la Technologie, en collaboration avec Elbit Systems Company.

Pr Eyal Ben Dor. Crédit : Université de Tel-Aviv

Pr Eyal Ben Dor. Crédit : Université de Tel-Aviv

« Vous devez comprendre que les capteurs qui sont envoyés dans l’espace subissent un étalonnage avant le lancement, mais vous devez ensuite vous assurer que rien ne bouge pendant le lancement lui-même », explique le professeur Ben Dor. « Dans le cas d’EMIT, nous avons choisi plusieurs sites à travers le monde dans le but de croiser ce que nous savons de l’identité des minéraux à partir de mesures au sol avec les données que le satellite nous renvoie depuis l’espace. ans que la Terre d’Israël est un laboratoire naturel, et heureusement les membres du JPL ont finalement été convaincus et ont choisi deux sites qui génèrent de la poussière bleue – Levan : Mer Morte et Ramon Crater ».

Le professeur explique que le cratère Ramon a un énorme avantage : « Dans une petite zone, il y a beaucoup de minéraux propres, vous pouvez donc les photographier tous en même temps et faire gagner du temps au satellite. Alors que la mer Morte, comme nous le savons, est la plus basse sur Terre, ce qui signifie qu’il y a un peu plus d’atmosphère entre le sol et le satellite – qui peut analyser plus de particules et de molécules de gaz sur une seule image. Pendant que le satellite passait au-dessus d’Israël, nous avons envoyé des chercheurs sur les deux sites pour échantillonner les minéraux et comparez-les avec les résultats de l’EMIT. Nous répéterons cet étalonnage entre Israël et l’espace au moins quatre fois avant de savoir avec certitude que l’appareil est calibré et nous commencerons la mission scientifique. » .

EMIT, qui sera amarré à la Station spatiale internationale pendant environ un an, fait partie d’une nouvelle vague de satellites hyperspectraux – qui devraient opérer ensemble à différentes altitudes. Ainsi, l’agence spatiale allemande DLR a lancé un satellite similaire appelé EnMAP qui imagera la Terre depuis une orbite plus élevée qu’EMIT, et l’Agence spatiale européenne prévoit de lancer un troisième satellite en 2025. En outre, l’Agence spatiale israélienne et la société Elbit travaillent sur un satellite hyperspectral dédié à Israël appelé « Shalom » – qui est à un stade de planification avancé. Selon le plan, tous les satellites devraient être calibrés au-dessus du cratère Ramon et de la mer Morte.

Une vidéo de la NASA sur la mission EMIT



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦