Avi Maoz réagit à la haine : « Les gouvernements étrangers s’immiscent dans l’éducation de nos enfants. La campagne contre moi est de la sédition »

Avi Maoz , a répondu à midi (lundi) pour la première fois à la tempête qui s’est élevée autour de lui après que l’ accord entre lui et le Likoud est devenu public, selon lequel il recevra des pouvoirs sur les programmes extérieurs du ministère de l’Éducation. Lors d’une réunion de faction à la Knesset, il a affirmé que « ces derniers jours, une campagne politique sauvage a été menée par la gauche dirigée par Yair Lapid et les médias. C’est une campagne de la minorité qui a perdu les élections contre la majorité de personnes qui ont eu leur mot à dire de manière décisive dans les urnes. »

Il affirme que la lutte contre lui est menée par le Premier ministre sortant Yair Lapid et le ministre de l’Education Yifat Shasha Biton : « Cette campagne n’est rien de moins qu’une sédition et une tentative d’empêcher le chef d’un gouvernement destiné à former le seul gouvernement élu et légitime après les élections. Ils sont tous en guerre totale contre la démocratie.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Selon lui, la responsabilité qu’il a reçue au ministère de l’Éducation dans le cadre de l’accord de coalition qu’il a signé avec le Likoud concerne la coopération entre le ministère de l’Éducation et les associations privées. « Une partie des associations et une partie des programmes sont financés par d’autres pays », a-t-il affirmé. Maoz pense que « les gouvernements étrangers interfèrent dans l’éducation de nos enfants afin de biaiser l’opinion en faveur de l’intérêt et du récit palestiniens ».
Il s’est tourné vers les parents des enfants d’Israël et a déclaré que « la bonne chose qui s’est produite dans la tempête de ces derniers jours est que la même coopération entre le ministère de l’Éducation et les associations privées, qui jusqu’à présent s’est faite dans l’obscurité et caché, est sorti à la lumière du soleil, qui est connu pour être le péché numéro un dans le monde. Je vous appelle les parents à découvrir et à vérifier le contenu qui est transmis à vos enfants dans les programmes d’enrichissement. « 
 

Binyamin Netanyahu, Avi Maoz et une salle de classe vide

« J’agirai en toute transparence. » Maoz a rejeté la critique
Le président Noam, dont les accords avec lui ont fait craindre qu’il ne travaille à promouvoir l’agenda de son parti contre les personnes LGBT, a promis que tout ce qu’il ferait sur la question « se ferait avec la coopération des parents, avec la coopération des administrateurs, et surtout en toute transparence. »
Depuis que les détails de l’accord signé par le Likud et Noam ont été publiés, des dizaines d’autorités et des centaines d’administrateurs et d’enseignants de la citoyenneté se sont prononcés contre la décision de transférer la responsabilité des programmes externes à Ma’oz. Maoz a repoussé les critiques à son encontre : « Je me tourne d’ici vers Lapid, vers Mme Shasha Biton et vers tout le bloc qui a perdu les élections : avez-vous peur de la transparence ? Êtes-vous pour l’incitation et la sédition ? Pourquoi le cacher aux parents ? Êtes-vous favorable à l’intervention de gouvernements et de pays étrangers dans le contenu éducatif des enfants israéliens ?
« Je promets aux parents, aux élèves et aux directeurs, et à l’ensemble du système éducatif : plus de dissimulation, mais une transparence totale tout en coopérant avec les directeurs et les parents. Plus d’introduction de contenu qui n’est pas acceptable pour les parents, mais l’implication et l’information aux parents de ce qui se passe dans l’éducation de leurs enfants par le biais d’associations privées. »
Le ministre de l’Éducation sortant a répondu aux propos de Maoz et a déclaré que « dans un pays réformé, une personne qui déteste sa foi ne contrôle pas le contenu que les enfants apprennent. Aucune pirouette ne cachera le fait que l’éducation de nos enfants est vendue. . Nous lutterons contre la vente de la liquidation et le démantèlement du système éducatif. »
Dans une interview à la radio Ynet ce matin, Shasha Biton a déclaré : « Nous voyons qu’ici, sous couvert de ‘plein droit’, ils démantèlent complètement le pays. »
Selon elle, le sixième gouvernement de Netanyahu, qui se forme ces jours-ci, « veut démanteler le système judiciaire, démanteler l’armée, retirer les pouvoirs de l’administration civile, démanteler le ministère de l’Égalité sociale, maintenant démanteler le ministère de l’Éducation ». Elle a affirmé : « Au lieu de mettre sur pied un gouvernement – ils démantèlent un pays. Pensez par vous-même qui en paiera le prix, la réponse est claire – les résidents d’Israël – et dans le cas du système éducatif, les enfants d’Israël . »

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/