Une décision récente d’un tribunal rabbinique israélien a déclaré que l’existence d’un compte Tinder n’est pas une cause suffisante pour empêcher une femme divorcée de recevoir une compensation en raison de son accord de mariage.

Dans le dossier déposé auprès des rabbins, l’épouse a demandé le divorce il y a deux ans et a demandé à recevoir son indemnisation, qui est traditionnellement réglé avant le mariage et s’engage sur un document présenté lors du mariage, connu sous le nom de Ketuba, a rapporté le site The Calcalist.

L’épouse a affirmé qu’elle avait quitté la maison après avoir découvert que son mari avait une liaison avec une autre femme. Elle a dit que bien que son mari ait nié l’affaire, il continuait de la tromper et exigeait la pleine compensation stipulée dans leur contrat de mariage : un montant d’environ    50 000 $.

Son mari a nié l’affaire devant le tribunal, reconnaissant qu’il connaissait la femme mais qu’ils n’étaient que des amis. En outre, il a accusé la femme d’infidélité, présentant comme preuve le témoignage d’un ami qui a dit avoir vu la femme sur l’application de rencontres populaire Tinder.

Lorsque l’avocat du mari l’a interrogé, l’ami a dit qu’il avait rejeté la nomination potentielle lorsque le profil de l’épouse est apparu et qu’il ne l’a jamais revu, puis a informé le mari de ce qu’il avait vu dans la demande.

Répondant à l’argument de son ex-mari, la femme a nié avoir ouvert un compte sur l’application de médias sociaux, ce qui permet de sélectionner des couples possibles en fonction de préférences, suggérant que c’est peut-être son ex-mari qui a ouvert le compte en son nom.

L’épouse a déclaré qu’elle n’était sortie avec aucun autre homme et a immédiatement fermé les messages d’hommes inconnus sur Facebook.

Après avoir entendu les arguments des deux parties, le tribunal a statué que, comme une femme a droit à une indemnisation à moins qu’elle l’ait trompée et que le mari était en relation avec une autre femme, l’épouse devrait recevoir une compensation.

Les rabbins ont en outre noté que même s’il existait des preuves que la femme avait ouvert un compte sur Tinder, en l’absence d’activité sociale sur l’application, cela ne constituait pas en soi une preuve suffisante d’une affaire extraconjugale.

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr