Beerchéva : L’alerte sonne le jour de leur mariage

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Shoula et Yehouchouah Elihai n’étaient pas sûr qu’ils aller se marier. Les tensions dans le Sud ont ralenti les préparations du couple . Après des mois de préparation, le jour est arrivé mais les tirs de roquettes depuis Gaza s’intensifient et une nouvelle alerte retenti, cette fois ci dans la salle de fête. Les mariés et leurs invités ont été confrontés à courir vers un abri, car des missiles ont été tirés hier à Beer Sheva, la ville ou devait se passer le mariage.

 « Nous étions entrain d’être filmé, quand tout à coup une sirène a retenti et nous nous sommes retrouvés dans un chantier de construction pour trouver un abri, mais Dieu merci, rien ne s’est passé », a déclaré la mariée. « Après, avec mes parents, nous avons découvert que le Grad est tombé à 50 mètres ».

Malgré les préoccupations, le couple a dit que c’était un mariage  heureux, et tous les invités sont venus participer à cette belle  journée .

Son mari, vivait à l’origine dans le  Goush Katif. Malgré la joie, la mariée a dit qu’elle avait un doute si oui ou non elle devait annuler  l’événement  « mais Dieu merci, tout s’est bien passé», a déclaré Shoula. Son nouveau mari a également admis qu’il y avait des préoccupations. « Nous avons eu un grand point d’interrogation , mais  il était clair pour nous que nous allons nous marier. J’ai vécu dans le Goush Katif depuis plusieurs années, et il n’y avait pas d’alarme et des missiles qui tombaient tout le temps comme en ce moment » a déclaré Yoshouah.

 «Certains invités ont eu peur de venir,  mais il y en avait  beaucoup d’autres qui ont eu le courage, c’était un beau mariage « , a ajouté la mariée.

En dépit de la situation de sécurité, ils n’envisagent pas de déménager vers un endroit plus sûr.

 » Nous avons découvert que le Grad est tombé  près de la maison de mes parents et nous étions dans la salle de fête », a déclaré Aodial Haddad.

« Heureusement,  l’atmosphère était joyeuse et les invités n’ont pas abordé la situation de la sécurité. Je pense qu’il y avait plusieurs alarmes pendant l’événement, mais personne n’a entendu. »