Nechemia (Chemi) Trachtenberg, 19 ans, qui vivait jusqu’à l’année dernière à Yerushalayim, a activement vacciné les habitants de la capitale ces deux derniers mois. Dans le cadre de son travail avec la Kuppat Cholim (HMO) Meuchedet, situé rue Chaggai, Chemi passe ses journées à vacciner les gens et a déjà vacciné entre 200 et 300 personnes par jour. Pendant son temps libre, Chemi est bénévole au sein de l’unité de secourisme United Hatzalah et répond aux urgences médicales dans son quartier.

Chemi est l’un des près de 500 bénévoles de l’organisation qui se sont mobilisés et ont participé à la mission nationale de vacciner le plus de personnes possible le plus rapidement possible. Chemi a déclaré que faire partie de cette opération généralisée «me donne l’impression d’avoir une shlichout (mission) pour Am Yisroel (le peuple d’Israël) » et a encouragé tout le monde à venir se faire vacciner.

«Il y a toutes sortes de rumeurs et d’histoires fabriquées sur les vaccinations. J’ai déjà vacciné des milliers de personnes. Chaque jour, je fais vacciner entre 200 et 300 personnes, et elles vont trés bien. Même s’il y a quelques effets secondaires tels que la fièvre, cela est naturel et se produit également avec d’autres vaccinations. Nous vaccinons les gens à un rythme incroyablement rapide et de manière ordonnée et documentée. C’est vraiment agréable de voir comment tout le monde vient pour se faire vacciner. »

Trachtenberg a ajouté à quel point il se sent heureux et inspiré d’avoir mérité de vacciner de nombreux Admorim       (Grands responsables de communauté de la Thora) et autres grands rabbanim. «J’ai été très ému lorsque j’ai eu l’occasion de les vacciner.»

Publicité 

Alors que Trachtenberg a également pu vacciner certaines célébrités de la culture pop, il a réussi à prendre des selfies avec elles, mais il n’en a pas pris avec les Admorim. «Je n’ai pas pris de selfies avec les Admorim parce que ce n’est pas respectueux», a ajouté Trachtenberg car les Admorim se font vacciner dans une pièce séparée afin de protéger leur vie privée.

«Je regarde comment les opérations de vaccination sont menées dans d’autres pays à travers le monde et comment cela se fait en Israël et je suis très impressionné. Le système de santé en Israël est formidable et gère cela à merveille. Évidemment, chaque décès dû à cette maladie nous fait souffrir, mais ces décès peuvent être évités si tout le monde suit les règles et si nous nous faisons tous vacciner.

Dans deux mois, Trachtenberg est sur le point de s’enrôler dans l’armée israélienne, mais d’ici là, il va vacciner le peuple israélien à son HMO et répondre aux urgences médicales avec United Hatzalah.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE