« C’est l’année du sang, sale Khamenei ! » : 277 morts et des tirs dans de violents affrontements lors d’une manifestation près de Téhéran

De violents affrontements ont eu lieu aujourd’hui (jeudi) entre des manifestants et les forces de sécurité en Iran , dans la ville de Kharaj dans la banlieue de la capitale Téhéran, et selon les rapports et documents distribués à partir de là, il semble que les manifestants et les forces de sécurité militaires ont été touchés par des coups de feu, des coups de couteau ou des jets de pierres.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Des témoins oculaires ont déclaré que les forces de sécurité ont ouvert le feu sur les manifestants, qui se déplaçaient en grand cortège sur une autoroute de la région, afin de rejoindre un cimetière où s’est tenu un événement à la mémoire d’une jeune femme qui a été tuée lors d’une manifestation qui secoue la République islamique depuis sept semaines.

Les affrontements à Karaj, situé à environ 10 km à l’ouest de Téhéran, auraient commencé après que les forces de sécurité ont tenté d’empêcher les manifestants de marquer 40 jours depuis la mort de Hadis Najafi, une femme de 22 ans connue pour ses vidéos TikTok, et qui, selon sa famille, a été abattue par les forces de sécurité alors qu’elle participait à une manifestation à Karaj au début de la contestation, le 21 septembre.

Dans le courant chiite de l’islam, la pratique consistant à organiser un événement commémoratif pour une personne 40 jours après sa mort est d’une grande importance, et sur la base de l’expérience passée, il semble que les autorités craignaient que l’événement prévu aujourd’hui au cimetière de Karaj ne se transforme en une autre manifestation généralisée contre la police.

 

9Affichage de la galerie

Des manifestants manifestent dans le Raj d'Iran pour protester contre le hijab

La marche sur la route, et une femme qui a levé le poing en signe de soutien. La manifestation d’aujourd’hui à Karaj

Des manifestants manifestent dans le Raj d'Iran pour protester contre le hijab

( Photo : AFP )
La BBC a rapporté que pour empêcher un grand rassemblement au cimetière, les autorités ont menacé les membres de la famille de Najafi, et une vidéo publiée par sa sœur appelant le public à assister à la cérémonie a été retirée du réseau social Instagram.
Dans la matinée, l’accès au cimetière a été bloqué, mais malgré cela, des foules ont contourné les barrières et ont marché sur une autoroute qui y mène. Un certain nombre de vidéos ont circulé sur le cortège et les affrontements qui se sont déroulés au cours de celui-ci, et dans l’une d’elles, on voit les marcheurs crier : « C’est l’année du sang. Seyed Ali (faisant référence au guide suprême Ali Khamenei ) sera renversé.  » Dans une autre vidéo, on les a entendus crier « mort au dictateur », dans une autre référence à Khamenei. D’autres criaient : « C’est vous la crasse, c’est vous l’immorale, je suis une femme libre », et « Chaque manifestant tué sera remplacé par 1 000 autres ».
Des témoins oculaires ont déclaré à la chaîne BBC que pendant la manifestation, les forces de sécurité avaient ouvert le feu sur les manifestants. « Ils ont poignardé un manifestant avec une machette après qu’il soit tombé au sol et qu’il ait déjà été touché par une balle », a déclaré l’un des témoins oculaires sur les lieux.
Le réseau de la BBC en langue persane, qui n’est pas autorisé à opérer en Iran mais continue d’y rapporter, a publié une vidéo dans laquelle une personne identifiée par elle comme membre des forces de sécurité est vue en train d’ouvrir le feu devant les voitures sur le route, mais d’après la vidéo partielle, il semble qu’il tire en l’air. Un autre témoin a déclaré qu’une des balles avait touché la fenêtre de la maison de son voisin. « Les gens crient ‘mort au dictateur’ dans la rue principale. Des gaz lacrymogènes sont tirés. Ils se répandent dans le quartier. Ma gorge brûle », a-t-il déclaré. « J’ai essayé de prendre une vidéo depuis la fenêtre, mais maintenant ils tournent… J’ai peur. Nous avons tiré les rideaux. »
Dans les vidéos diffusées, on pouvait également voir un hélicoptère survoler les manifestants et leur lancer des grenades assourdissantes. L’un des manifestants a pris une photo de l’hélicoptère et l’a pointé du doigt. Plus tard, le même hélicoptère a atterri au milieu de l’autoroute, et des militants soutenant le régime iranien ont affirmé sur les réseaux sociaux qu’il l’avait fait afin de venir en aide aux policiers blessés. L’agence de presse étatique IRNA a rapporté que selon les services de secours de Karaj, deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées dans les affrontements, sans préciser si les morts et les blessés appartenaient aux forces de sécurité ou aux manifestants.

Un hélicoptère lors d'une manifestation à Karaj Iran pour protester contre le hijab

Un triple doigt vers l’hélicoptère qui a largué des grenades assourdissantes sur les manifestants, et les images après son atterrissage sur la route

Des affrontements ont eu lieu lors d'une manifestation à Karaj en Iran pour protester contre le hijab

Le sang et les blessés à l’intérieur du fourgon de police. D’après l’un des documents distribués depuis Karaj

Hadis Najafi, une jeune Iranienne tuée lors d'une manifestation contre le hijab à Kharaj le 21 septembre

Hadis Najafi, le jeune Iranien qui a mis en ligne des vidéos Tiktok et a été tué à Karaj au début de la manifestation
Bien que ce ne soit pas encore tout à fait clair, il semble que deux personnes soient mortes dans l’incident où un fourgon de police est entré en collision avec une barrière en béton sur la même autoroute. On ne sait pas ce qui a causé la collision, mais dans les vidéos qui ont circulé, on a vu des manifestants jeter des pierres sur la camionnette et quelqu’un tirer dans la zone. Trois personnes blessées ont été enregistrées à l’intérieur de la camionnette, et deux d’entre elles semblaient sans vie. L’agence de presse iranienne Tasnim a rapporté que trois policiers avaient été grièvement blessés lors d’une attaque par des hommes armés contre eux, et elle a publié une vidéo de la même camionnette après la collision.
Une organisation d’opposition appelée 1500tasvir, qui a publié la vidéo originale distribuée par une agence iranienne, a rejeté ses affirmations et a déclaré que la police avait d’abord tiré sur les manifestants – et qu’ils les avaient pourchassés et avaient jeté des pierres sur leur camionnette.
L’agence de presse Tasnim a également rapporté que les manifestants à Karaj ont incendié un véhicule de police ainsi qu’une cabine téléphonique de la police. Une autre agence iranienne, Fars, a rapporté que l’un des membres de la force volontaire des gardiens de la révolution, le Basij, a été poignardé à mort lors d’affrontements là-bas. L’agence de presse AP souligne que l’Iran limite sévèrement la capacité de couvrir la manifestation et qu’il continue de limiter l’accès aux services Internet – il est donc très difficile de vérifier les informations provenant de Karaj.
Au moins 277 morts dans la manifestation
Comme mentionné, les cérémonies marquant les 40 jours après la mort ont une grande importance dans la culture locale, et elles contribuent maintenant à « alimenter » la protestation au cours de laquelle des centaines de manifestants ont été tués. La semaine dernière également, des affrontements généralisés ont éclaté lorsque les manifestants ont marqué 40 jours depuis la mort de la jeune femme irano-kurde Mehsa Amini – dont la mort en septembre a déclenché la manifestation.
L’Iran s’efforce de réprimer la manifestation avec une main lourde , et plus d’une fois, il a été signalé que des hommes ou des policiers du Basij ont ouvert le feu sur les manifestants. Même une multitude de menaces proférées par les hauts dirigeants du régime, du guide suprême Ali Khamenei au commandant des gardiens de la révolution Hussein Salami, n’ont pas dissuadé les manifestants de descendre dans la rue. Selon les organisations de défense des droits de l’homme, au moins 277 personnes ont été tuées en Iran depuis le début des émeutes, dont 40 adolescents et enfants et 24 femmes. Des centaines d’autres ont été blessés et environ 14 000 ont été arrêtés.

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !