Une bar mitsva qui a entraîné de nombreuses larmes parmi tous les participants au Mur du Kottel, car en effet, ce fut un moment émouvant et unique.

Tout a commencé il y a 50 ans, lorsque A. est né dans une famille chrétienne arabe de la ville de Nazareth :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Ma grand-mère est née dans une famille juive très connue en Pologne et les Allemands de la Shoah ont tué ses parents et son frère. Elle est la seule survivante de sa famille après avoir été cachée sous le lit lors de la sélection. Ma mère, sa fille unique, a été mariée à un Arabe chrétien et a eu six enfants.

Il y a quelques années, une de mes sœurs est revenue au judaïsme et s’est séparée de la famille et je voulais revenir comme elle, à la religion de mes ancêtres, mais je ne savais pas comment faire. Quelqu’un m’a envoyé chez une personne de Yad le ‘Achim du nom de Abu Khader ».

Abu Khader est le nom opérationnel d’un de ses membres de Yad L’Achim, qui a comme langue maternelle la langue arabe, et aide des générations de personnes à revenir à leur racines juives.

A. et Abu Khader ont commencé à étudier les fondements du judaïsme en secret et, peu de temps après, il a décidé d’abandonner son mode de vie chrétien. Il a également annoncé son intention de quitter sa femme et ses enfants et de retourner vers le judaïsme.

Il a fait sa Bar Mitzvah à Yad L’Achim au Kottel la semaine dernière. Les membres et les bénévoles de Yad L’Achim, dirigé par Abou Khader, le saluèrent au Mur occidental, et l’ont aidé à s’envelopper dans un talit et des téfilines. Il a lu la Torah et a célébré sa bar-mitsva avec un retard de 37 ans. Plus tard, le rabbin Shmuel Rabinowitz l’a reçu et l’a félicité.

A. lui-même est très enthousiasmé par son retour au judaïsme. « Je suis conscient que me séparer de ma famille me fait du mal. Après avoir reçu tous les papiers nécessaires comme quoi je suis officiellement juif, je ne dérangerai quiconque et je dirai ma judéité ouvertement. De qui et quoi devrais-je avoir peur ? »

« Je veux vivre en tant que Juif et grâce à Dieu, j’ai eu la religion de mes ancêtres -C’est ce que je voulais depuis tellement d’années et maintenant je sais que j’ai fait le bon choix avec ma bar-mitsva au Kotel, je suis allé chez ma mère, elle m’a embrassé et m’a dit : « Ceci est le bon endroit, tu devras rester ici et pas ailleurs. « 

A. n’épargne pas non plus les éloges de la cérémonie émouvante. « Je sentais que le mur est ma place. Une vraie maison. Les habitants de Yad L’Achim et tous les autres fidèles qui étaient là me traitaient comme un frère et m’ont aimé sans savoir qui je suis. Je sentais que c’était ma famille. Je suis stupéfait. »

Yad Le ahim a dit que cette bar-mitsva est la première de ce département spécial pour le traitement et la réhabilitation des juifs qui veulent retourner chez eux, sous la direction d’Abu Khader. Selon eux, «Yad l’Achim fait tout pour ramener ces juifs isolés et les aider avec tout ce dont ils ont besoin.

Il est des petits clics qui peuvent avoir un grand impact. Infos-Israel.News est un beau projet qui mériterait amplement qu’un vieil adage s’applique à lui : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Soutenez nous !

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Vous avez un blog ou un site, et voulez partager nos articles, rendez vous sur notre Page : Un texte d'introduction de l'article de votre choix de 600 mots avec le lien est à votre disponibilité et autorisé à la reproduction dans de telles conditions !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.