Colère à Beershéva : Le corona a déjà atteint 11 personnes dans une même maison de retraite

Le nombre de patients atteints du virus corona dans une maison de retraite à Beer Sheva continue d’augmenter aujourd’hui (dimanche) et un total de 11 personnes, cinq membres du personnel et six occupants sont infectés. Quatre occupants de l’infirmerie de « Mishan » souffrant de maladies de fond ont été hospitalisées à l’hôpital de Soroka.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Deux locataires malades sont toujours à l’intérieur du bâtiment en isolement. Le directeur de la maison de retraite a déclaré : « C’est une crise à laquelle je n’aurais jamais pensé faire partie, ne souhaitant pas que quiconque ait vécu ce que nous vivons ici. »

Le ministère de la Santé a promis d’envoyer des équipes médicales et infirmières pour renforcer et soigner les résidents isolés. Une infirmière du ministère de la Santé est sur place et aide au recrutement de personnel au service infirmier. À ce jour, le MDA a effectué 17 tests pour détecter le virus corona parmi le personnel et les occupants.

🟦 ANNONCE 🟦

De plus, les familles des locataires de la maison de retraite Mishan à Beer Sheva ont manifesté aujourd’hui, après qu’Abraham Arushas, ​​qui vit là-bas, est décédé du Corona et trois locataires se trouvent dans un état grave. Ils ont appelé à isoler les occupants sains, affirmant : « Aucun des employés et de la direction ne nous parle. Personne ne donne d’informations. Nous avons appris des médias qu’il y avait une infection. Ils nous ont menti en nous disant que tout allait bien pendant qu’ils étaient ici. »

Les manifestants ont ajouté : « C’est une question de temps avant qu’il y ait un deuxième cas comme à Jérusalem (Nofim). « 

Publicité 

Le directeur médical du réseau Mishan a contacté les manifestants et a déclaré qu’ils dirigeaient l’épidémie de Corona dans l’infirmerie, expliquant que les occupants indépendants étaient sans symptômes. Leurs enfants lui ont dit qu’ils n’avaient pas effectué de vérification des locataires sur les lieux, et il a répondu :  » nous sommes en contact avec le ministère de la Santé ».

Une femme âgée vivant à l’endroit a déclaré au directeur médical : « La femme du défunt a fait le tour de la maison de soins infirmiers, elle est dans le quartier non isolée. Ne faites vous pas de tests pour tous les locataires ? Seulement 150 tests. Vous avez vérifié seulement 10 ou 20. Les personnes âgées sont décédées depuis une semaine et personne ne l’a vérifié. » Il a répondu : Je n’ai pas de réponse à cela, 28 membres du personnel qui ont été en contact avec Arushas sont isolés.

Selon lui, « nous envisageons la possibilité de vérifier tout le monde auprès du ministère de la Santé. C’est un endroit isolé. Le ministère de la Santé n’a pas réagit concernant la maison de retraite Mishan. » Une fille d’une des personnes âgées qui y vit  a dit: « C’est tout simplement une condamnation à mort de nos parents « .

 

🟦 ANNONCE 🟦