L’offensive turque est officielle depuis ce soir et vise principalement les forces kurdes qui se sont battus contre Daesh. Le dictateur turc Recep Tayyip Erdoğan, a fait l’annonce ce soir :

« Les Forces armées turques et l’Armée nationale syrienne (des rebelles syriens soutenus par Ankara) ont débuté l’opération Source de paix« , a indiqué Recep Tayyip Erdoğan sur Twitter. Cette offensive militaire vise la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) au nord de la Syrie, soutenue par les pays occidentaux.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les premiers raids aérien et d’artillerie ont fait plusieurs morts dans la ville de Ras Al-Aïn selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) qui fait état d’un premier bilan d’au moins 15 morts, dont 8 civils, dans le nord-est de la Syrie. Des milliers de personnes fuient les raids turcs.

La France a condamné fermement l’offensive turque par la voix de sa secrétaire d’État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

« La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont en train de finaliser une déclaration commune qui sera extrêmement claire », a-t-elle ajouté. En outre, le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) a été saisi. Plusieurs pays dont la France, s’inquiètent des conséquences humanitaires d’un nouveau conflit syrien mais également du sort des milliers de djihadistes de l’EI, toujours détenus dans des camps contrôlés par les forces kurdes. L’offensive « doit cesser » a écrit le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian sur Twitter ce mercredi soir.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !