Corona : Les travailleurs du secteur public israélien se préparent à partir travailler à domicile pour freiner la propagation 

Le gouvernement israélien s’apprête à prendre des mesures plus importantes contre la propagation du coronavirus dans le pays et teste la possibilité de transférer un maximum de fonctionnaires publics pour travailler à domicile.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le journal Marker écrit que la semaine dernière, un groupe spécial a commencé à travailler, qui comprend des employés du département des salaires du ministère des Finances et du département de la fonction publique. Ils élaborent un plan pour isoler des dizaines de milliers d’Israéliens. Ce plan vise à transférer le nombre maximum de fonctionnaires au travail à distance. Tous les ministères, agences gouvernementales et entreprises publiques ont été chargés de préparer des listes de travailleurs pouvant travailler à domicile.

Tous les chefs de bureaux et d’entreprises, les secrétaires et tous ceux dont le travail n’implique pas de contact physique avec des personnes peuvent entrer dans cette catégorie. Il devrait s’agir de travailleurs disposant des moyens techniques pour travailler avec un accès à distance.

🟦 ANNONCE 🟦

Il convient de rappeler qu’en Israël, il n’y a presque pas d’Internet par fibre optique et que dans la plupart des maisons, la vitesse d’Internet ne dépasse pas vraiment 80 à 90 Mo par seconde. Avec de telles infrastructures, le transfert vers le travail à distance peut être difficile pour beaucoup.

C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles Israël affiche peu de gens dans ce type de travail. Le nombre de ces travailleurs ne dépasse pas 4%, tandis qu’aux Pays-Bas, nous parlons de 13%, en Finlande de 12%, en Autriche d’environ 9% et en France et en Belgique de 6,5%. Certes, en Allemagne, en Suisse et au Royaume-Uni, la proportion d’employés travaillant à distance est inférieure à celle d’Israël. La moyenne de l’OCDE est légèrement inférieure à celle d’Israël.

Publicité 

Le Marker rapporte que certaines grandes entreprises publiques se sont déjà préparées à transférer de nombreux travailleurs chez eux. En particulier, au sein de la Hevrat Hashmal. Parmi les personnes qui sont maintenant en quarantaine, beaucoup de leurs travailleurs sont revenus de l’étranger. La semaine dernière, le service téléphonique d’Electric Company 103, a effectué des exercices sur la façon de travailler «Mokdanim» à domicile. Sur les 1 700 travailleurs de la Mekorot Water Company, 500 sont prêts à travailler chez eux.

 
🟦 ANNONCE 🟦