Crise à l’Agence juive : le double message de la délégation israélienne à Moscou

La délégation israélienne chargée de faire face à la crise de l’Agence juive en Russie tiendra une réunion cruciale à Moscou (dimanche) avec des représentants du ministère russe de la Justice, qui exige l’arrêt des activités de l’organisation dans le pays. Les membres de la délégation, dont la plupart sont des avocats, présenteront aux Russes des solutions formulées au cours de la semaine écoulée et qui devraient amener l’agence à se conformer aux exigences de la législation locale en matière de collecte d’informations sur les citoyens.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

L’une des principales revendications des autorités russes est que l’agence conserve les informations qu’elle collecte sur des serveurs situés en dehors des frontières du pays – contrairement aux dispositions de la loi en la matière. Israël affirme qu’il s’agit d’informations innocentes constituées d’éléments tels que les numéros de téléphone et les adresses e-mail de candidats à l’aliyah et de Juifs souhaitant participer aux activités de l’agence. Cependant, les membres de la délégation devraient présenter des solutions technico-juridiques conformes aux dispositions de la loi sèche en Russie.

Un responsable politique qui s’est entretenu avec « Israel Hayom » a exprimé son scepticisme quant à la possibilité de résoudre la crise à travers la discussion qui aura lieu demain. Selon lui, « la délégation juridique est destinée à faire passer deux messages aux Russes : que nous ‘jouons le jeu’ et respectons leur procédure judiciaire, et que ce n’est plus seulement l’affaire de l’agence, mais que l’État d’Israël est impliqué. Cependant, il est clair que ce qui est devant nous n’est pas un problème juridique mais une crise politique initiée, et il est donc douteux qu’il soit possible de le résoudre dans un litige entre les équipes juridiques.

Selon la source, même s’il y a une surprise positive et qu’une solution est trouvée lors de la réunion, cela résultera d’un ordre d’en haut que les gens du ministère russe de la Justice recevront, à la suite d’un processus diplomatique qui pourrait se passer dans les coulisses. Le président de l’État Herzog a laissé entendre la semaine dernière qu’il était impliqué dans des pourparlers pour résoudre la crise, mais a souligné que « moins nous parlons, mieux c’est ». Si aucune résolution n’est trouvée dans les prochaines semaines, le procès contre l’agence devrait commencer le 19 août.

En Israël, ils tâtonnent dans le noir en ce qui concerne les motivations russes derrière la crise. Les activités de l’agence en Russie ont toujours fait l’objet d’un regard critique de la part des autorités, car elles étaient perçues comme encourageant la fuite des cerveaux du pays, un problème qui s’est aggravé depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine. Malgré cela, on ne sait pas ce qui a poussé les Russes à intensifier soudainement leur attitude face à la question.

Les hypothèses dominantes sont que cela est dû à l’insatisfaction à l’égard de la position israélienne concernant la guerre en Ukraine, au mécontentement face aux activités de Tsahal en Syrie, à la frustration face au retard dans le transfert du complexe Alexander Court à Jérusalem à la propriété russe – ou à une combinaison de tous ces facteurs Une autre hypothèse veut que les Russes « se vengent » de Yair Lapid, qui a exprimé à l’étranger des positions relativement fermes contre Moscou et condamné fermement le massacre par des soldats russes dans la banlieue de Bocha, au nord de Kiev.

Lapid a ordonné au ministère des Affaires étrangères de préparer une liste de réponses fortes au cas où la Russie interdirait les activités de l’Agence juive sur son territoire, affirmant que « cela aura des conséquences sur les relations entre les pays ». Cependant, ces derniers jours, Jérusalem a tenté de baisser les tensions devant Moscou par des déclarations modérées, qui soulignaient l’importance des relations entre Israël et la Russie.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦