Les principaux dirigeants rabbiniques de la communauté ultra-orthodoxe, les rabbins Haim Kanievsky et Gershon Edelstein, ont décidé dimanche soir de maintenir les établissements d’enseignement du secteur Haredi, mais de le faire « conformément aux principes du ministère de la Santé » .

Dans la pratique, cela signifie que les écoles primaires et secondaires resteront ouvertes, ainsi que les yeshivot, mais les classes seront divisées en petits groupes de dix élèves.

Les dirigeants ultra-orthodoxes ont été réticents à adhérer aux instructions du gouvernement de fermer les écoles et autres établissements d’enseignement comme les séminaires de jeunes filles pour lutter contre la pandémie de coronavirus, estimant que l’étude en cours de la Torah a un impact métaphysique positif sur le bien-être du peuple juif.

Dimanche, les élèves de yeshiva ont continué à étudier dans la salle d’étude principale malgré les instructions du ministère de la Santé de ne pas se rassembler en groupes de plus de dix personnes, comme l’ont fait les élèves d’autres écoles de yeshiva et ultra-orthodoxes.

Edelstein, qui est le doyen de la célèbre yeshiva de Ponovitz à Bnei Brak, aurait maintenant demandé aux étudiants d’étudier en groupe dans les chambres de la yeshiva.

Dans une lettre conjointe de Kanievsky et Edelstein publiée lundi matin, les rabbins ont expliqué à leur communauté comment se comporter pendant la crise sanitaire nationale actuelle.

Publicité 

« Il convient de se renforcer dans l’étude de la Torah, de faire attention aux discours négatifs sur les autres et les ragots, et de se renforcer dans le trait d’humilité et de juger favorablement les autres », ont écrit les rabbins.

Ils ont également cité la célèbre dictée talmudique selon laquelle le monde existe « au son des enfants qui étudient la Torah », disant que « c’est la meilleure protection pour que le virus n’entre pas dans les maisons d’Israël ».

Les rabbins ont déclaré, cependant, que des mesures pratiques devraient être prises pour aider à prévenir la propagation de la maladie, y compris la division des salles de classe en petits groupes, l’augmentation de l’espace physique entre les groupes et une ventilation adéquate des synagogues et salles d’étude.

Ils ont également insisté sur le fait que quiconque soupçonne le moindre soupons de maladie ou leur famille ne devrait pas venir dans la salle d’étude.

«Et nous devons certainement nous éveiller à [une plus grande] crainte du Ciel et du repentir, car cette épidémie est arrivée dans le monde que pour Israël, il est temps de se renforcer dans la foi et non pas dans le  « peu de puissance de ma main » et de tous les pays mais de faire plutôt confiance à Dieu, qui supervise toutes ses créations.

 » Personne ne souffrira de la maladie si cela n’a pas été décrété d’en haut, et le mérite de la Torah et toute sa force nous protégeront et nous sauveront  » , ont conclu les rabbins.

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.