Danny Danon a tenu, comme chaque année, à honorer les 23 645 soldats tombés au combat depuis la création de l’Etat d’Israël sans oublier  son père, Yossef Danon ZAL tué lors d’une mission au sein de son unité d’élite.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

 » La douleur et le désir ne nous lâchent jamais. Pour la 70ème année de l’État d’Israël, nous nous souviendrons des 23 645 soldats israéliens tombés au combat qui nous ont permis notre existence sur cette terre.

Ce soir, comme chaque année, c’est la douleur et le souvenir de mon défunt père Yossef Danon entremêlées dans la douleur nationale et la douleur pour les héros tombés au combat qui nous ont ordonné de vivre.

Mon père Yossef a immigré en Israël avec la création de l’Etat, il a grandi heureux et fier d’être un de ces immigrants juifs enrôlés dans une unité d’élite. Après avoir construit sa maison et élevé une famille, il a été grièvement blessé dans une mission de réserve dans la vallée du Jourdain, où il a été gravement blessé dans la bataille et a décédé.

Ce soir, quand nous nous souviendrons des morts, nous saluerons aussi et embrasserons nos frères et sœurs parmi les familles endeuillées, et les parents endeuillés dont le monde a été détruit, les veuves des soldats de Tsahal dont la douleur est plus forte et sans fin. Nous souhaitons tout le bien de leurs enfants, les orphelins de Tsahal et nos frères et sœurs éplorées qui continuent à vivre dans ce lourd chagrin.

Que la mémoire des morts soit dans nos cœurs pour toujours. »

Danny Danon, ambassadeur d’Israël à l’ONU.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️