Pendant près de deux semaines, une vague de manifestations de civils à travers le Liban a paralysé l’activité civile et économique de ce pays.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Tous les partis politiques au Liban, qu’ils appartiennent au gouvernement ou non, agissent pendant les manifestations, chacun au mieux de ses intérêts.

Le Hezbollah, pour sa part, fait tout ce qui est en son pouvoir pour faire partie de ce gouvernement en place depuis longtemps et sa mise en place a coûté beaucoup de sang versé.

Walid Fares, conseiller de Trump au Moyen-Orient pendant sa campagne électorale, a révélé que des députés libanais, anciens et actuels, se sont secrètement entretenus avec d’autres responsables américains et du Moyen-Orient au sujet de l’émeute presque incontrôlée dans un appel à Trump pour aider les Libanais à se débarrasser du Hezbollah. 

Il a noté que deux millions de Libanais avaient manifesté à Beyrouth et dans d’autres villes contre « la corruption et les menaces du parti terroriste Hezbollah ».

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): [email protected]

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter Infos-Israel.News

Entrez votre émail:

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !