Les inspecteurs de l’AIEA ont découvert des preuves d’activité radioactive dans un entrepôt à Téhéran, le même endroit qui a été signalé par le Premier ministre Netanyahou lors d’un discours à l’ONU prononcé en septembre.

Dans son discours à l’ONU, Netanyahu a déclaré qu’en août 2018, les Iraniens avaient retiré de l’installation de stockage atomique 15 kilogrammes d’uranium enrichi qu’ils n’avaient pas déclarés devant l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le Premier ministre avait alors affirmé qu’il s’agissait d’une série de mesures prises par les Iraniens pour « nettoyer » le site des preuves à charge. Les Iraniens ont ensuite démenti ces allégations et prétendu que l’usine était une fabrique de tapis. Ils ont également nié toute activité nucléaire.

Selon un reportage du journaliste Barak Ravid, Israël a communiqué à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) des informations sur l’entrepôt présumé et des inspecteurs des Nations Unies se sont rendus sur le site à plusieurs reprises.

De hauts responsables israéliens ont déclaré à Xinhua que les inspections des inspecteurs de l’ONU avaient été jugées positives et confirmées ces dernières semaines. De hauts responsables ont indiqué qu’il existait de nombreuses preuves de conta-mination radioactive indiquant que des matières nucléaires non déclarées par l’Iran avaient été conservées.

Le stockage de matières et d’équi-pements nucléaires sur un site secret sans notification à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) constitue une violation grave du traité de non-prolifération nucléaire signé par l’Iran. Une telle déclaration officielle de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pourrait avoir des implications politiques internationales de grande portée pour l’Iran.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !