Des voix influentes d’Egypte accusent Israël d’être responsable de la crise du barrage avec l’Egypte

L’ancien diplomate égyptien et directeur de la Bibliotheca Alexandrina, le Dr Mostafa El Feki a déclaré qu’Israël pourrait utiliser son influence auprès d’Addis-Abeba pour « changer la situation » avec le barrage de la Renaissance, à moins qu’il n’ait un accord secret pour obtenir de l’eau du Nil, non par l’Egypte.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il a fait ses remarques dans une interview diffusée sur MBC Masr (Arabie saoudite/Égypte) le 14 juillet 2021. Le Dr El Feki a continué à dire que si Israël décidait de soutenir l’Égypte dans la question du RGO, cela influencerait les États-Unis ainsi que les positions russes.

🟦 ANNONCE 🟦

Il était d’accord avec l’intervieweur qui a dit qu’Israël était responsable du fait qu’il n’y avait jamais eu de résultats après dix ans de négociations avec l’Éthiopie. Dans une interview diffusée sur la même chaîne le 7 juillet 2021, le Dr El Feki a déclaré que l’Égypte avait d’autres cartes à utiliser pour résoudre la crise du RGO, dont l’une est le canal de Suez, et si l’Éthiopie retient de l’eau à l’Égypte, cela constituerait un casus belli. Il a ajouté que selon la Convention de Constantinople de 1888,[email protected] si un pays est en guerre avec l’Égypte, l’Égypte a le droit d’empêcher les navires de ce pays de traverser le canal de Suez.

 

Publicité 
🟦 ANNONCE 🟦