La Division des enquêtes criminelles des Forces de défense israéliennes (FDI) va interroger les deux officiers qui se trouvaient sur les lieux où un soldat a ouvert le feu sur un terroriste, qui avait déjà été neutralisé à Hévron.

Le terroriste, Sharif Abed al Fatah, avec un autre complice, ont poignardé un soldat israélien. Les deux ont été emmenés et tués par d’autres soldats.

Une vidéo filmée par une organisation gauchiste de B’Tselem montre quelques minutes plus tard Sharif gisant sur le sol, immobile quand un soldat israélien lui tire dans la tête.

En plus du soldat, qui a été suspendu, deux autres officiers pourraient faire face à des accusations criminelles, et les commandants des bataillon pourraient également faire face à des mesures disciplinaires.

Les amis et la famille du soldat accusé craignent une condamnation internationale généralisée, et le fait que leur fils soldat devienne un bouc émissaire et par la suite qu’il lui soit appliqué une peine «disproportionnée», non seulement pour lui, mais aussi pour les commandants impliqués dans l’événement.

L’argument de la défense du soldat, qui est également soutenu par une nouvelle vidéo qui est apparu sur l’incident, est que le terroriste, Sharif portait plusieurs vêtements, et il a eu peur que le terroriste possédait une bombe sur lui. Cette crainte a été plus tard sans fondement, car aucun explosif n’a été trouvé sur le corps du terroriste palestinien.

La famille du soldat a dit que le jeune homme est «un excellent combattant et avait travaillé au sein de l’infirmerie”.

L’avocat du soldat, Benjamin Malka, a dit: “Vous pouvez clairement voir dans la vidéo les mouvements du terroriste, et le terroriste porte un manteau qui pourrait cacher un gilet explosif et d’autres bombes en dessous”.

L’avocat a déclaré : «ceci est un procédé qui est connu. Les choses ne sont pas encore examinées en profondeur et cela me désole de voir que nous sommes face à un procès public avant que le suspect n’use du droit de défendre son innocence”.

Les Forces de défense israéliennes, frustrés par l’incident, ont rapidement ordonné à l’armée l’arrestation du combattant.

En dehors de la question de la légalité de la prise de vue, la Division des enquêtes criminelles enquête sur les soupçons lorsque les troupes sur la scène ne fonctionnent pas conformément aux procédures. Dans le cas d’un incident où il y a des blessés des deux côtés, le premier à être soigné sera le plus gravement blessé; mais le personnel médical ne peut pas commencer à soigner le terroriste car les soldats doivent veiller à ce qu’il ne transporte pas d’explosifs sur leur corps.



Le compte Facebook de Sabrina, rédactrice en Chef des sites Infos Israel News et Alyaexpress-News fermé sans aucune justification !

Son nouveau compte



❗ REJOIGNEZ NOUS SUR TELEGRAM MAINTENANT ❗



   
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/