Drogues, refus d’ordre et menaces : nombreux incidents disciplinaires graves dans l’unité Kfir

Après l’incident au cours duquel des combattants kfir ont battu des Palestiniens près de Ramallah, des parents de combattants de la brigade révèlent une série de cas de violence contre des commandants, d’usage fréquent de drogue ainsi que de refus d’ordres lors d’opérations opérationnelles. Porte-parole de Tsahal : “Il s’agit d’un seul nombre d’incidents qui ne reflètent pas l’atmosphère générale”.

En vidéo : Documentation de soldats du bataillon Netzah Yehuda attaquant des Palestiniens à l’ouest de Ramallah (documentation sur les réseaux sociaux selon l’article 27 A de la loi sur le droit d’auteur)
Faire chanter les commandants avec des menaces, utiliser de la drogue, refuser des ordres pendant l’activité opérationnelle et de la violence physique réelle. Après l’incident au cours duquel des combattants du bataillon Netzah Yehuda de l’unité de Kfir ont battu des Palestiniens et ont été punis, les parents des combattants de la brigade révèlent une série de cas d’incidents disciplinaires graves.

Selon les parents des combattants du régiment Shimshon, il y a eu récemment une augmentation des menaces et des violences physiques de la part des combattants envers les commandants. Les parents affirment que dans le bataillon, il y a un très faible niveau de discipline dans la routine et dans l’emploi opérationnel, qui frôle même la déviation des ordres. Les parents ont également affirmé que les combattants avaient refusé les ordres lors des opérations de sécurité de routine lors de troubles violents.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Dans l’un des cas décrits, l’un des officiers du bataillon a ordonné aux soldats de mettre fin à une agitation palestinienne dans la division de Yosh et de protéger la route, mais les soldats ont refusé. Ce type d’incident est décrit par les parents comme le cas les plus graves. Les parents ont également affirmé qu’il y a un phénomène de consommation de drogue dans le bataillon dont les commandants sont au courant.

Une source présente lors des événements a déclaré qu’« il y a eu un incident au cours duquel le commandant du bataillon a donné des instructions au commandant de la compagnie pour accélérer le traitement des fauteurs de troubles palestiniens, dégager l’axe et le sécuriser. Mais les combattants ont résisté, et même quand ils l’ont fait savoir au commandement de la brigade – cela n’a pas aidé et la mission n’a pas été effectuée.”

Les parents ont vivement critiqué ce qui se passait dans le bataillon puisque, selon eux, les détails ont été apportés à l’attention du commandant du bataillon Shimson et du général de brigade, mais ils n’ont pas encore pris de mesures pour éradiquer les effets négatifs. Les parents ont également ajouté que si les commandants avaient reçu le soutien du commandement supérieur et que des sanctions extrêmes avaient été infligées aux combattants, il aurait été possible d’éradiquer les effets négatifs.

Une autre source a déclaré que “la séquence des événements dans toute la brigade Kfir, pas seulement dans la brigade Shimshon, nécessite une inspection approfondie concernant la discipline, la formation des commandants, le traitement du fléau de la drogue et la violence contre les commandants”.

Le porte-parole de Tsahal a répondu : « En règle générale, chaque incident de violation des ordres fait l’objet d’une enquête et est sévèrement traité. La discipline, les normes et la relation entre les soldats et les commandants sont à la base du fonctionnement du cadre militaire. Il s’agit d’un seul nombre d’incidents qui ne reflètent pas la conduite générale du bataillon. Ces incidents feront l’objet d’une enquête et seront traités par le commandant du bataillon.

” “En outre, le commandant du bataillon procédera dans un avenir proche à des discussions transversales et à l’affinement des procédures dans toutes les compagnies. Une source militaire a déclaré que la police militaire aide les commandants de Tsahal à établir la loi, l’ordre et la discipline dans les camps, notamment en effectuant des recherches de drogues dangereuses. La dernière opération de recherche coordonnée par les commandants de bataillon remonte à juin.

La citation du Jour :

"Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l'action. Ghandi" 


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/