Le ministère des Affaires étrangères voit des tendances positives dans les relations israélo-européennes et a même convaincu certains des sceptiques des accords d’Abraham.

« Pendant des années, les États européens ont lié le développement des relations avec Israël au conflit avec les Palestiniens », a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi lors d’une vidéoconférence avec les ambassadeurs israéliens à travers l’Europe. « Le but du ministère a été de réduire les tensions et les connexions et de continuer à faire progresser le dialogue bilatéral tout en traitant la question palestinienne. »

Ashkenazi a déclaré que le renforcement des liens avec l’Europe était sa priorité depuis son entrée en fonction en mai, et sur ce front, il a recherché « un dialogue direct, positif et constructif », par opposition à « la diplomatie mégaphone ».

La directrice générale adjointe du ministère des Affaires étrangères pour l’Europe, Anna Azari, a déclaré qu’il y a un an, lorsqu’elle a préparé son programme de travail pour 2020 et examiné les défis et les objectifs qui l’attendent, le recul de la possibilité qu’Israël étende sa souveraineté à certaines parties de la Judée et de la Samarie figuraient parmi les priorités.

« Il y avait des prévisions catastrophiques pour les tensions partout  » , a déclaré Azari.

Mais une fois l’ « annexion » suspendue, au profit des accords d’Abraham signés avec les Emirats Arabes Unis et Bahreïn, « nous avons eu deux ou trois mois à l’envers, même de manière exagérée, avec lesquels nous allons bientôt résoudre tous nos problèmes avec Europe », a-t-il raconté.

Maintenant que la poussière est retombée, Azari a déclaré que l’atmosphère de dialogue avec les pays européens s’était encore considérablement améliorée depuis un an.

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Alyaexpress-News 

Ougasheli.com 

Dans le même temps, Azari a déclaré que « dans de nombreux États de l’UE, mais pas dans tous, il y a eu une réaction froide, voire ennuyeuse, aux accords d’Abraham « .

Beaucoup de ces États se comportent comme si «les Palestiniens sont au-dessus de tout», et en tant que tels, «leur hypothèse de travail était que les processus de paix avec d’autres pays – qu’ils appellent principalement la normalisation – signifient que nous abandonnerons les Palestiniens. »Expliqua Azari.

Le ministère des Affaires étrangères s’efforce d’aider ces diplomates européens à comprendre le changement de paradigme au Moyen-Orient.

«Nous avons dû expliquer que rien de négatif ne s’est produit ; le contraire est vrai », a-t-il dit, et dans les mois qui ont suivi, de nombreuses attitudes à l’égard des accords se sont améliorées.

Azari a attribué l’utilisation du slogan «de l’annexion à la normalisation» lors des réunions avec les ministres européens des Affaires étrangères, disant à plusieurs reprises que la porte d’Israël est ouverte aux Palestiniens, comme un instrument pour réchauffer les attitudes de nombreux États européens vers les accords abrahamiques.

« Les perspectives sont meilleures que ce à quoi nous nous attendions », a-t-il déclaré. «Pour beaucoup, le dialogue avec les Palestiniens reste la chose la plus importante, mais ils se rendent compte que la raison pour laquelle il n’y a pas de dialogue, ce sont les Palestiniens eux-mêmes. Nous sommes dans une meilleure situation qu’il y a un an dans ce sens ».

En 2020, 13 ministres des Affaires étrangères et deux Premiers ministres européens se sont rendus en Israël, et Ashkenazi a participé à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Berlin cet été, ce à quoi aucun ministre des Affaires étrangères israélien n’avait été invité.

En outre, sept pays – l’Allemagne, l’Autriche, l’Estonie, la Slovénie, la Lituanie, la Lettonie et la République tchèque – ont interdit le Hezbollah dans son intégralité, contrairement à la politique de l’UE, qui permet à un «bras politique» du groupe terroriste libanais d’opérer en le continent.

« La réalité est contraire à l’image que l’Europe a parmi les Israéliens selon laquelle tout le monde est contre nous », a déclaré Azari.

Le ministère des Affaires étrangères divise les États membres de l’UE en trois catégories – soutien, moyen et défi – et les deux premières sont plus importantes que la troisième, bien que le ministère ne divulgue pas qui appartient à quel groupe.

Israël s’est employé à améliorer les relations avec des sous-groupes de soutien au sein de l’UE, tels que les pays de Visegrad – Hongrie, République tchèque, Slovaquie et Pologne – les États baltes, et le «triangle énergétique» de la Grèce et de Chypre avec Israël, qui a contribué à influencer positivement la politique plus large de l’UE envers Israël l’année dernière, a déclaré Azari.

Azari a déclaré qu’il avait vu des tendances positives dans la catégorie « difficile », en particulier en ce qui concerne la volonté de soutenir une réunion du Conseil d’association UE-Israël, l’organe visant à renforcer les relations bilatérales entre les deux, qui ne s’est pas réuni depuis 2013, certains États de l’UE refusant l’autorisation pour protester contre les politiques israéliennes envers les Palestiniens. Le haut-commissaire européen aux affaires étrangères, Josep Borrell, est fermement en faveur de la réintégration du Conseil d’association depuis qu’Israël a suspendu les plans d’annexion.

Le ministère des Affaires étrangères est également en dialogue avec l’UE et les États membres individuels pour arrêter les constructions illégales dans la zone C de Cisjordanie et coordonner toute autre construction avec Israël, mais le problème n’a pas encore été résolu.

Toute l'équipe d'Infos Israel News souhaite aux nombreux malades du corona une guérison complète et rapide. Merci à tout nos lecteurs de lire ce passage pour leur guérison !

tehilim 121

1 Cantique des degrés. Je lève les yeux vers les montagnes, pour voir d’où me viendra le secours. 2 Mon secours vient de l’Eternel, qui a fait le ciel et la terre. 3 Il ne permettra pas que ton pied chancelle, celui qui te garde ne s’endormira pas. 4 Non certes, il ne s’endort ni ne sommeille, celui qui est le gardien d’Israël. 5 C’est l’Eternel qui te garde, l’Eternel qui est à ta droite comme ton ombre tutélaire. 6 De jour le soleil ne t’atteindra pas, ni la lune pendant la nuit. 7 Que l’Eternel te préserve de tout mal, qu’il protège ta vie! 8 Que le Seigneur protège tes allées et venues, désormais et durant l’éternité!

🟦 ANNONCE 🟦