Un Pakistanais de 18 ans est soupçonné d’avoir commis une attaque terroriste contre la rédaction de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo. Vendredi midi, un jeune homme est venu rue Nicolas-Apper dans le 11e arrondissement de Paris avec un couperet de boucher à la main. Il a vu deux rédacteurs – un homme et une femme, qui sont sortis fumer.

Le jeune homme s’est approché d’eux et a commencé à frapper. Il s’est enfui dans une station de métro voisine, mais avant cela, il a réussi à en blesser deux personnes : la femme a été emmenée à l’hôpital avec une grave blessure à la tête et l’homme a été blessé légèrement.

La scène de l’attaque a été filmée par des caméras de surveillance et des passants qui ont déclaré à la police que l’attaque avait été menée par un homme de type «indien».

Au bout de 45 minutes, le suspect a été détenu par la police dans les escaliers de l’Opéra de la place de la Bastille. Ils n’ont pas retrouvé ses documents, mais lors de l’interrogatoire, il s’est identifié comme Pakistanais. Par le passé, ce jeune homme (venu en France il y a trois ans sans ses parents) était détenu pour port illégal de couteaux et combats, mais il ne figurait pas sur la liste des islamistes et s’est engagé sur la voie de la radicalisation. Le suspect a avoué le crime avant même le début de l’interrogatoire.

La police a arrêté un autre suspect, mais son implication dans le crime reste une grande question. Plus tard, après une perquisition dans l’appartement du suspect dans la banlieue parisienne, trois autres ont été arrêtés – le Pakistanais vivait avec eux.

L’attaque terroriste (c’est ainsi que le ministre de l’Intérieur a qualifié l’attaque) a été commise peu de temps après la nouvelle publication dans Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet et dans le contexte de la dernière étape du procès des participants à l’attaque terroriste contre les travailleurs de l’hebdomadaire en janvier 2015.

Dans la capitale pakistanaise Islamabad, des manifestations ont eu lieu contre la publication de caricatures avec les slogans «Arrêtez Charlie Hebdo» et «Arrêtez d’aboyer des chiens français». Dans le même temps, l’organisation « Al-Qaïda de la péninsule arabique » a exhorté ses partisans à punir le comité de rédaction de « Charlie Hebdo » pour avoir publié des caricatures.

L’attaque d’hier était la 33e attaque terroriste islamiste en France depuis début 2017, selon le journal Le Figaro.

Nous avons lancé une chaîne officielle Telegram avec les informations les plus importantes et les articles les plus intéressants. Rejoignez le lien:  https://t.me/infoisraelnews

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils

✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr