L’enquêteur des droits de l’homme de l’ONU déclare que l’attaque américaine de janvier, au cours de laquelle le général iranien Qassem Suleimani et neuf autres personnes ont été tuées, a violé le droit international.

Selon Anais Kalmar, les États-Unis n’ont fourni aucune preuve substantielle suggérant une attaque immédiate ou en cours contre leurs intérêts pour justifier l’agression du convoi de Suleimani quittant l’aéroport de Bagdad.

Dans une enquête menée par Kalmar, une enquêtrice indépendante des Nations Unies pour le procès, elle a noté que l’attaque américaine violait la Convention des Nations Unies. Kalmar a appelé à la responsabilité des attaques de drones et à un contrôle accru des armements.

Kalmar a critiqué l’absence de réponse du Conseil de sécurité au « monde à un moment critique et se trouve à un tournant possible concernant l’utilisation des drones ».

L’enquêtrice devrait présenter aujourd’hui ses conclusions à la Commission des droits de l’homme des Nations Unies et donner aux commissaires l’occasion de discuter de ces conclusions. Les États-Unis ne sont pas membres de la Commission. Elle en a pris sa retraite il y a deux ans.

 

Suleimani était un commandant de la Force Qods des Gardiens de la Révolution. Il a renforcé les milices pro-iraniennes au Moyen-Orient et a joué un rôle majeur dans les opérations visant à retirer les forces américaines d’Irak. Washington a affirmé que Suleimani avait prévu des attaques immédiates de milices pro-iraniennes contre les forces américaines dans la région.

« Le général Suleimani était responsable de la stratégie militaire de l’Iran et de ses opérations en Syrie et en Irak. Lorsqu’un État utilise un argument de légitime défense pour attaquer une personne âgée d’un pays étranger dans un pays tiers.
L’Iran a répondu à l’assassinat de Suleimani par une attaque au missile basée sur l’Irak où les forces américaines étaient présentes. Quelques heures plus tard, alors que l’Iran craint des représailles américaines, ses forces ont lancé par inadvertance un missile qui a largué un avion de passagers ukrainien dans la région de Téhéran. 176 passagers et membres d’équipage ont été tués dans l’accident.

Fin juin, l’Iran a délivré un mandat d’arrêt contre le président américain Donald Trump et 35 autres personnes qui seraient impliquées dans l’assassinat de Sulimani. Téhéran a demandé l’arrestation d’Interpol.

 

 



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr