Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que si les Kurdes ne se retiraient pas dans une zone sûre et convenue après le cessez-le-feu de 120 heures convenu jeudi. Erdogan a également déclaré qu’il rencontrerait le président russe Vladimir Poutine au cours de la semaine à venir pour tenter de trouver une solution en Syrie, mais que, si les deux ne parviennent pas à une solution, la Turquie « proposera ses propres solutions ».

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a également exprimé un esprit similaire aujourd’hui. « Nous avons arrêté l’opération pendant cinq jours. Durant cette période, les terroristes doivent se retirer dans une zone de sécurité, être désarmés et détruire leurs positions.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Jeudi, la Turquie et les États-Unis ont convenu d’une opération militaire de cinq jours au cours de laquelle les forces kurdes devraient se retirer dans une zone convenue. L’armée turque mettra en place la zone de sécurité et les deux parties renforceront leur coopération dans la région.

Peu de temps après, les Kurdes ont annoncé que l’accord était acceptable pour eux. Hier soir, au cours de la première journée du cessez-le-feu, les Turcs auraient violé l’accord et continueraient à attaquer des cibles mais Erdogan a démenti ces informations.

Le président américain Donald Trump a salué jeudi le cessez-le-feu conclu sur cet accord en tweetant: « Excellentes nouvelles de la Turquie. Merci Erdogan, la vie de millions de personnes sera sauvée. »

Le vice-président Pence a déclaré après la réunion avec Erdogan que les parties étaient parvenues à un accord sur un cessez-le-feu dans le nord de la Syrie. Pence, qui était dirigé par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, a déclaré que, dans le cadre de cet accord, l’opération turque prendrait fin une fois que le retrait kurde serait achevé.

Rappelons que la Turquie a débuté il y a deux semaines dans l’opération « Printemps de paix » contre des milices kurdes au nord-est de la Syrie, après que Erdogan a fait débuter l’opération apres le retrait des forces américaines de la région. Jeudi, le nombre de personnes tuées du côté kurde au cours de l’opération était de 218.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !