Etats-Unis, France et 16 autres pays : Ce sont les pays ou tous seront isolés !

Avant la réunion du cabinet corona ce soir (mardi), le ministère de la Santé a recommandé d’élargir la liste des pays à partir desquels les passagers retournant en Israël devront être totalement isolés, y compris les vaccinés et en convalescence. Le ministère a publié une liste de 18 pays qui seront ajoutés aux pays actuellement interdits de vol.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La liste des pays du ministère de la Santé comprend : Ukraine, Italie, Islande, Aswatini, États-Unis, Botswana, Bulgarie, Allemagne, Pays-Bas, Tanzanie, Grèce, Malawi, Égypte, République tchèque, France, Cuba, Rwanda et Tunisie. La nouvelle liste entrera en vigueur ce vendredi 6 août prochain.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

L’importante nouvelle, c’est que c’est la première fois que les États-Unis sont envisagés pour entrer dans la liste des pays nécessitant l’isolement. La dernière fois qu’il a été envisagé de faire payer l’isolement des passagers de retour des États-Unis, le gouvernement a préféré fermer complètement le ciel pour ne pas nuire les relations entre Israël et les États-Unis.

« La principale menace aujourd’hui pour les réalisations d’Israël dans le contrôle de la pandémie est le danger d’introduire des variantes mutantes du virus qui pourraient être plus violentes ou avoir un potentiel d’infection important, ce qui nuirait à une population non vaccinée », a déclaré le ministère de la Santé.

Ilana Gens, chef du personnel de santé publique au ministère de la Santé, a déclaré lors d’un débat à la Knesset que « la vague actuelle de morbidité est similaire à ce que nous voyons dans le monde. » Peu importe ce que chaque pays rapporte, car certains pays ne vérifient pas, ne proposent pas de variantes d’étage ou ne signalent pas les cas. »

« Les autres critères évaluent l’étendue de la morbidité à l’aide de modèles internationaux – britanniques et américains qui évaluent indirectement la surmortalité dans ces pays et la morbidité. En outre, la présence de variantes, les tests sérologiques dans ces pays et d’autres facteurs. « 

Les données présentées par le ministère de la Santé lors de l’audience montrent, entre autres, que 141 patients sont rentrés des États-Unis de fin juin à fin juillet, ce qui représente 0,24 % de tous les rapatriés. De Grèce 292 patients (0,47 %), de France 42 patients (0,24).

Mise à Jour :

Le gouvernement a approuvé la proposition du ministère de la Santé pour de nouveaux pays au retour d’où l’isolement est requis pendant 7 jours pour les vaccinés et non vaccinés.

La liste des nouveaux pays « rouges », qui commence à fonctionner jeudi à minuit : Ukraine, Italie, Islande, Eswatini (anciennement Swaziland), USA, Botswana, Bulgarie, Allemagne, Pays-Bas, Tanzanie, Grèce, Malawi, Egypte, République tchèque, France, Cuba, Rwanda et Tunisie.

Ils viendront s’ajouter à ceux pour lesquels les vols ont déjà été interdits, par exemple vers la Russie. Sont également sur la liste l’Argentine, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Mexique, la Biélorussie, l’Ouzbékistan, l’Espagne, le Kirghizistan, la Grande-Bretagne, la Géorgie, Chypre et la Turquie.

Le ministère de la Santé appelle le problème le plus important la propagation de variantes du virus qui échappent à la protection que les vaccins ou les anticorps confèrent aux personnes malades. Cependant, la variante Delta est déjà suffisamment répandue en Israël même pour infecter de plus en plus de nouveaux citoyens.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦